Étiquette : visiter pigalle

Où manger à Pigalle ? Ma découverte de l’hôtel/restaurant Le Pigalle Paris

Avant de se poser la question “Où manger à Pigalle”, replongeons-nous d’abord dans son histoire.  Quartier de sexe pour certains, quartier de fêtes pour d’autres, il fut tout d’abord –  à partir des XVIII et XIX ième siècle – le quartier plutôt bourgeois de la Nouvelle Athènes ou s’établirent des artistes renommés de l’époque : Dumas, Gautier, Nerval, Berlioz, Zola et le courant des peintres impressionnistes (Degas/Manet/Renoir).

A Pigalle ne cesse ensuite de fleurir lieux de nuit dont le plus connu : Le Moulin Rouge, fondé en 1889 par Joseph Oller et Charles Zidler (qui possédaient déjà l’Olympia.)

Quartier incontournable pour les parisiens et touristes, voici ma dernière découverte : l’hôtel restaurant Le Pigalle Paris ouvert en 2015 au 9 rue Frochot…

★ Pourquoi choisir un hôtel/restaurant dans le quartier de Pigalle ?

D’une part, un grand nombre de “must-see” parisiens s’y agglomèrent : La butte Montmartre, le Sacré-Coeur, le quartier des Batignolles, Le Moulin Rouge, La Cigale, Les Folies Bergères, Le Mur des Je t’aime… Il faudrait plus d’1 semaine pour tout faire !

D’autre part, c’est un quartier très vivant, de jour comme nuit ! Les innombrables restaurants, cafés, bars, pubs accueillent les cadres souhaitant décompresser de leur journée et les artistes inspirés.

★ Pourquoi choisir l’hôtel restaurant Le Pigalle Paris ?

Nous nous y sentons vraiment bien : salon accueillant, larges fauteuils, mobilier design. Toutes les chambres sont différentes et affichent une identité parisienne marquée. Je n’ai pas eu la chance de les tester, mais les photos me donnent envie d’y retourner.

Côté cuisine, les plats sont simples, bons et très gourmands.

Tous les ingrédients sont soigneusement choisis auprès de commerçants du quartier ou de fournisseurs qui partagent l’amour du produit.

Parmi les collaborations locales: Pain de chez Le Pétrin Médiéval, rue Henri Monnier, fromages de la Fromagerie Châtaigner, rue des Martyrs, café de chez Télescope, rue Villedo et thés de chez Collection T, rue des Martyrs

Croque monsieur des familles + Asperges vertes, Bleu d’Auvergne
Tartine de saumon fumé maison, citron brûlé

Panacotta chocolat blanc & fleur d’oranger + Compote pommes & poires en crumble

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

★ Mots et images de Pigalle 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pigalle Blues de Thierry Poncet