Étiquette : conseils pour un weekend à deauville

Le city guide de la côte fleurie : Deauville

« … en ce Deauville d’octobre, abandonné et brûlant, je regardais la mer vide, les mouettes affolées qui rasaient les planches, le soleil blanc et, à contre-jour, quelques personnages qu’on eût dit tirés de Mort à Venise de Visconti. Et moi, seule, enfin seule, qui laissais pendre mes mains, tels des gibiers morts, de chaque côté de ma chaise longue. Rendue à la solitude, à l’adolescence rêveuse, à ce qu’on ne devrait jamais quitter mais que les autres – l’enfer, le paradis – vous obligent sans cesse à déserter. Mais là, les autres, ne pouvaient rien entre moi et ce triomphant automne.”

Morceaux choisis d’un paradis. Celui des livres de Françoise Sagan. Celui de mes souvenirs, le temps d’un weekend à la mer, à Deauville, attendu depuis longtemps.

DEAUVILLE

Golf, casino, courses de chevaux, Festival du film américain… Destination de luxe depuis les années 1800, Deauville paraît – cela ne fait aucun doute – peu attrayante pour un simple weekend d’évasion. Pourtant… nous avons eu la chance de la (re)découvrir loin de la foule et des strass. Dans une lumière si particulière propre à la fin de l’hiver. C’était doux, joyeux, et un peu froid parfois. Nous avons marché (un peu), regardé la mer, cherché le soleil, traversé les planches où seuls quelques passants se promenaient. J’ai compris alors, que, seul le voyage m’importait ce weekend-là, plus que la destination. Le besoin démesuré de me perdre dans les rues, tout là haut dans les jeux subtils de toitures, admirant au loin – la formidable légèreté – la fraîcheur – l’enthousiasme – des passants en bord de mer.

TO DO
On va au Casino Barrière de Deauville
Pour flamber… ou siroter une coupe de champagne au bar du Casino.

On visite la villa Strassburger à l’architecture pittoresque
Protégée au titre des Monuments historiques en 1975, cette imposante demeure répond à une commande du Baron Henri de Rothschild, grand amateur de courses. Ce dernier choisit de s’installer à proximité de l’hippodrome. La villa est érigée en 1907 à l’emplacement de la Ferme du Coteau, propriété de la famille de Gustave Flaubert. Elle se visite de juin à septembre et sur rendez-vous. Elle peut également être louée pour des manifestations privées.

On se promène
Sur les planches, sur la plage…

On va à Trouville
En prenant le pont des Belges qui traverse la Touques. Vous aurez le choix entre flâner sur les plages ou sur le port, côté baigneurs ou côté pêcheurs.

BONNES TABLES
Le Comptoir & La Table
Bistrot vintage, comptoir en bois. Petits plats réalisés avec de beaux produits frais de qualité, notamment les spécialités aux truffes (toute l’année).
1 Quai de la Marine, 14800 Deauville

Le Yatch Café
Moules farcies, salade du Yacht au saumon fumé, filet de bar à la crème de citron ou tartare de Charolais. Brasserie face au marché où il est bon de déguster un verre de Muscadet.
place du Marché,  14800 Deauville

OÙ DORMIR
La Villa Odette (réservée avec Weekendesk)
11 jolies chambres décorées avec goût, dans une ambiance cocooning.
Buffet de petits déjeuners et spa : piscine intérieure chauffée, jacuzzi, sauna, hammam et modelage (en supplément). Cette somptueuse villa classée peut être privatisée entièrement afin de se retrouver en famille ou entre amis ! Vous y séjournerez dans un agréable séjour donnant sur un beau jardin de 200 m² et 11 chambres indépendantes (jusqu’à 20 personnes).
156 Avenue de la République, 14800 Deauville

** A très vite ! **