Les parfums de Marly

parfums-de-marly-darcy

Dans la vie, il y a deux types de parfums. Les parfums sans caractère, sans saveur particulière, sans véritable odeur… Les flacons que l’on consomme machinalement, que l’on rachète après utilisation, qui ne créent pas l’histoire dans l’histoire, qui ne font pas ressurgir un souvenir… Un appartement, un voyage, un être aimé. Et il y a les autres, les parfums “pouvoir”, un pouvoir plus fort que le pouvoir de l’argent, plus fort que n’importe quel pouvoir, le pouvoir d’inspirer l’amour, le pouvoir d’inonder de beauté – donnant l’envie d’arrêter le temps pour se laisser aller à l’odeur, offrant un voyage dans le passé… souvent agréable. Ce sont ces parfums dont on ose à peine s’asperger tant on a peur de les terminer et de devoir s’en séparer. Et c’est dans cette deuxième catégorie que je classe les Parfums de Marly. Un si grand coup de coeur à l’approche des fêtes que je me devais d’y dédier un article.

Si je me plonge dans mon univers olfactif à moi, j’hume avec délicatesse l’odeur de l’ascenseur à St Cyp’, à l’époque ou j’étais bien trop petite pour appuyer sur le 5ème bouton, je vois un peu plus tard l’appartement de mamie maalouf, le Tartine et Chocolat de Cacharel aux notes câlines et légères que j’ai gardé longtemps. Avant la naissance du frère. Le pull-over de papy dans lequel je me nichais et ce flacon du bossu Notre Dame… qui a trainé longtemps dans mes coffres à jouet. Disons qu’à cette époque, je sous estimais l’intention des parfums. Je ne réalisais pas, que, des années après, je changerai – face à une odeur familière – de physionomie, d’attitude, de sentiments.

Et puis quelques années après, ma meilleure amie m’a offert mon tout premier parfum, Coco Chanel n°5, une évidence. S’en ai suivi Lee de Benefit que je ne peux plus sentir sans revoir mon tout petit, et premier, appartement du 6ème, Parisienne de Yves Saint Laurent, La vie est belle de Lancôme… J’en ai offert, j’en ai senti des tas, aimé plusieurs, porté quelques-uns. Mais, chacune de ces délicates notes me renvoient à quelque chose. Du soleil, des fleurs, un changement de saison, des sourires, un geste, de la lumière, un trajet paris new-york, un amoureux, des festivals, du bonheur, des sorties dans des parcs, des tenues légères, un premier stage en entreprise, et ces millions de pensées associées à une simple odeur parfumant notre peau.

En grande nostalgique des odeurs (maintenant je pense que vous l’aurez compris), je voudrais vous parler des parfums Marly dont toute la collection de parfums rares est sublime. Les parfums de Marly choisissent de raviver les fastes d’une sorte d’âge d’or de la parfumerie. Une parfumerie d’avant le marketing. D’avant la mondialisation. D’avant la massification. Les parfums de Marly renvoient à cette époque que – vous savez si vous me lisez depuis quelques temps – je vénère tellement : l’époque de la royauté…

… Le roi Louis XV cultivait deux passions dévorantes : les pur-sang et le parfum. À l’origine des « haras de France », qui abritaient probablement les plus beaux étalons d’Europe, le souverain a aussi fait de la ville de Grasse la capitale mondiale du parfum et donné ses lettres de noblesse à cet artisanat d’art et au métier de parfumeur. Histoire de concilier ses deux passions, Louis XV a passé commande en 1739 à Guillaume Coustou des fameux « chevaux de Marly », statues équestres qui ornaient la fontaine monumentale, parfumée, comme il se doit, à la demande expresse du Roi, comme toutes celles de la cour de France, baptisée par les autres monarchies européennes « la cour parfumée ».

Julien, créateur des parfums de Marly, est venu nous raconter son histoire il y  a quelques semaines, lors d’une soirée hors du temps. Il avait une ambition depuis tout petit :  insuffler du rêve dans une parfumerie qui en manque cruellement en proposant des jus “signés”, avec un parti-pris fort, des formules courtes, percutantes, directes, lisibles, où l’on retrouve comme des citations… Ses ingrédients préférés ? la vanille, la fleur d’oranger, l’héliotrope et le bois de Gaïac.

« Le parfum est une capsule de temps. Il a ce don de nous faire voyager. J’ai toujours aimé ce XVIIIe siècle où les chevaux et le parfum faisaient la fierté et la gloire de la France », raconte Julien Sprecher.

Un couvercle en or…

parfum_de_marly_athalia_1_9ebf127d6c

… un flacon noir, blanc, argenté ou doré

 

parfums-de-marly-women-darcy-eau-de-parfum-spray-46087

3 parfums féminins et 5 parfums masculins

Les miens ?

SEDBURY

Un « rêve de tubéreuse », fleur débordante de personnalité, au sillage lourd, qui aurait subi une transformation génétique pour s’habiller de douceur et de sagesse. Un cœur de tubéreuse, traitée en soliflore, chose assez rare aujourd’hui, adouci d’un peu de jasmin et d’iris pour la rendre plus tendre, moins narcotique, allongée langoureusement sur un lit de vanille, de patchouli et de vétiver.

Le parfumeur créateur : Natasha Côté (Givaudan)

MELIORA

Drôle de gourmandise fruitée qui rappelle un sorbet de fruits rouges framboise-cassis délicatement enveloppé de quelques pétales de rose. Un floral-fruité jovial, joyeux, pétillant, effervescent, qui marie une belle rose bulgare généreuse et lumineuse à des fruits rouges gorgés de soleil.

Le parfumeur créateur : Nathalie Lorson (Firmenich)

parfums-de-marky

De merveilleuses boutiques dans 6 villes en France

parfums-de-marly1

Retrouvez tout le détail des fragrances sur Parfum de Marly

Alors, lesquels vous inspirent le plus ?

 MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

Article réalisé dans le cadre d’une collaboration avec Les parfums de Marly.

J’ai testé : 3 rouges à lèvres automne-hiver

« Comment on fait un crash test de rouges à lèvres ? » (Déjà j’ai dû regarder le titre des articles des autres filles) « Non mais c’est vrai, comment tu compares, tu te bases sur quels critères ? » « Je ne sais pas, essaye-les et démerde toi… »

Conversation de moi à moi – pour vous et vos petites têtes. J’ai eu envie de porter du rouge à lèvres un peu avant cet été, j’ai troqué l’intégralité de mon maquillage pour un tube de rose, rouge, fushia. Même mes yeux, je ne les cerne plus de noir. Pourquoi ? Je sais pas, l’envie de changer de tête, le retour à la simplicité, l’envie de m’aimer sans artifice. Ca tombe bien, j’ai reçu plein de maquillage ces derniers mois. J’ai eu envie de ça, j’ai eu envie de réussir à parler de futilité un peu sur ce blog et ça fait tellement du bien, en fait, ne se préoccuper le temps de quelques lignes que de la couleur qui t’ira à toi, de celle qui ira à toi plutôt. Ca me fait d’ailleurs penser à quelque chose… vous voulez que je vous en parle ? Ok, de toute façon il faut que je vous dise. Sur Snapchat, il  y avait cette fille que j’aime beaucoup, je ne l’ai jamais vu sans sa bouche rouge, qui parlait seule face à sa caméra. En fait, elle caricaturait les blogueuses beauté, elle se maquillait, faisait plein de mimiques avec sa bouche, ses yeux, et ça ne m’a pas fait rire du tout. Pourtant, je pense que c’est ce qu’elle voulait : faire rire. Elle voulait aussi sans doute que les gens qui la regardent dénigrent ces filles avec elle. J’ai reposé mon téléphone après et puis j’étais triste, pour plusieurs choses en fait. Pourquoi cette fille juge celles qui se retrouvent entre elles pour parler make-up, soins ? Quelle est sa légitimité à faire ça ? Et puis surtout, surtout pourquoi parlait-elle de sujets féminins en se marrant ? Etre une fille et faire des vidéos humoristiques, caricaturant la femme aujourd’hui, c’est donner des arguments aux hommes qui vont en profiter pour appuyer derrière là, ou ça fait mal…. Et franchement, nous résumer à cela ? Sérieusement ? Il y tellement d’autres sujets à aborder pour faire rire lorsque l’on est une femme. Tellement de spécificités autres que caca, pipi, les règles, les poils et tout le tralala. Ce n’est que mon avis bien-sûr… et une introduction un peu trop longue pour débuter ce crash test. 

Sur une note super légère, voici mon avis sur ces 3 nouveautés :

● ROUGE-EXPERT CLICK STICK – BY TERRY : Le By Terry est absolument parfait pour la journée. Son avantage ? Un fini mat mais une texture ultra-soyeuse confortable, qui pourrait faire penser au baume. Des couleurs toutes douces, pigmentées et nourrissantes en masse. C’est typiquement le genre de couleur à ne porter qu’avec très peu de maquillage pour un rendu naturel mais pomponné. Vendu chez SEPHORA / 31,95€

rouge-expert-click-stick-le-nouveau-rituel-beaute-pour-nos-levres-par-by-terry_exact1024x768_p
● MELTED MATTE – TOO FACED : Pour être honnête, en vrai, ce rouge à lèvres à l’embout mousse, n’est pas mal du tout. Malheureusement sachez qu’il sera presque impossible à enlever (oui oui, je me suis bien frottée pendant 5 minutes la bouche avant de me coucher.) Vous l’aurez donc compris, une fois appliqué il ne bouge pas, sa texture est onctueuse, il est agréable à porter mais ne masque pas du tout les petites imperfections (prenez soin de bien vous hydrater les lèvres avant de l’appliquer.) Au niveau des couleurs ? Un fushia plutôt pas mal (Feelin’ Myself). Je ne suis pas spécialement fan des autres (sur moi.) Vendu chez SEPHORA / 20,00€

too-faced-melted-matte

● ROUGE A LEVRES – DR PIERRE RICAUD  : Cet automne, deux nuances cultes sont à l’honneur : le Rouge Bordeaux et Beige. Une nouvelle fois – j’avais testé la crème sur-mesure l’année dernière –  cette marque (qui ne fait pas assez parler d’elle) ne me déçoit pas. Les couleurs sont élégantes, classes. Ces deux tubes atterrissent systématiquement entre mes mains lorsque j’ai envie d’arborer une bouche colorée, lumineuse mais pas trop. Vendu chez PIERRE RICAUD / 19,00€

packs-collectionautomne-2016-2

Maintenant (si une blogueuse non-beauté est capable de vous parler de beauté), vous n’aurez plus aucune excuse pour rester loin des rouges à lèvres cet hiver !

Et vous, quelles sont vos rouges à lèvres favoris du moment ?

  MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

Younique arrive à Hong Kong

48cabd7f536cc3b3-picture1

Parfois, je reçois des emails me présentant des nouveautés beauté, et, comme vous le savez, cela me surprend à chaque fois car je ne suis pas experte en la matière. Il est vrai que depuis cette séance photo, survenue pour tester ma présence devant l’appareil photo, plusieurs propositions m’ont été faites. Parmi elles, j’en ai accepté certaines. Lorsque je suis véritablement bluffée, lorsque je sens que cela peut vous apporter. C’est toujours délicat pour moi d’écrire sur la beauté, je ne sais jamais quelle direction prendre et j’écris toujours lorsque je suis touchée. Je me souviens, je vous avais longuement parlé dans cet article ou encore cet article de mon difficile rapport à l’acné. Aujourd’hui, je l’ai vaincu et, les anciennes traces estompées, les imperfections presque reléguées au passé, je suis revenue petit à petit vers mes ombres à paupières, mascaras et crayons. Depuis quelques mois, il m’arrive ainsi de tester de nouvelles choses et, lorsque la marque Younique m’a contactée pour m’informer qu’elle arrivait à Hong Kong, cela m’a intéressée de la découvrir, en partie pour leur mascara révolutionnaire dont j’avais déjà entendu parler. 1 mois tout pile après avoir reçu les produits, Younique est une véritable révélation et m’accompagne au quotidien dans ma routine.

J’espère que ce maquillage vous plaira et pourra vous inspirer que vous soyez ici ou ailleurs, quelque que soit votre rapport à la beauté.

LES PRODUITS, LE TUTO

SUR MES YEUX

1. J’utilise en tout premier la base Glorious de Younique et ma Palette Moodstruck Younique.

Sans gluten, sans soja, sans parfum, sans paraben, sans latex, sans sulfate, sans PABA et sans BPA, les 3 palettes Addiction de la gamme Moodstruck de Younique contiennent des fards à paupières magnifiques et très résistants. Parmi les 3 palettes, j’ai choisi la n°1, comprenant les teintes chaudes. Les ombres s’appliquent, s’étirent et s’estompent facilement. Seul petit hic ? Gare aux paillettes qui peuvent facilement se propager sur le visage.

2. Je trace ensuite au ras des cils une ligne avec l’eyeliner liquide Moodstruck Precision. Grâce à sa pointe fine, il glisse très facilement pour un trait précis et intense. Je l’ai en noir mais je sais qu’il existe en 5 teintes foncées pour apporter un peu de fantaisie aux make-up les plus sobres.

3. Enfin j’use et j’abuse du meilleur mascara que j’ai connu jusqu’à présent ! Je veux bien sûr parler du du Younique 3D Fiber Moodstruck Lashes, soit un boîtier contenant 2 mascaras… qui ne sont pas vraiment des mascaras. Je vous explique :

La base Younique du 3d fiber n’est pas une simple base mais un gel transplantant qui permet aux fibres naturelles de la seconde brosse d’accrocher sur vos cils et de fixer ces dernières. 3 étapes composent donc le mascara Younique :

  • Appliquez une première couche de gel transplantant sur vos cils 
  • Immédiatement après (n’attendez pas que le gel ait eu le temps de sécher), appliquez les fibres 
  • Et enfin, appliquez une seconde couche de gel transplantant sur les fibres pour fixer le tout 

Résultat ? Si la perfection n’existe pas, ce duo s’en approche. Depuis que je l’ai connu il y a un mois, il ne me quitte plus.

palette-addiction-younique-03

 

1f4bcec49575734e-product_lg

DANS MES SOURCILS

Je prends très rarement le temps de maquiller mes sourcils (je les ai bien brouissailleux à la base) mais j’ai essayé le crayon précision à sourcils Moodstruck et difficile de ne pas l’adopter : sa pointe de 1,7 mm imite parfaitement l’apparence des poils. Il a un rendu net et naturel que j’aime bien.

SUR MES LÈVRES

Gloss Lucrative Moodstruck Minerals Younique. Je porte très peu de gloss car je n’aime pas trop quand ça colle mais disons que j’ai complètement adopté le Younique ! Sa petite éponge permet une application aussi douce que précise et son petit miroir collé sur le coté du tube permet de nous suivre dans tous nos déplacements. À base de cire d’abeilles et sans gluten, le gloss Lucrative Minerals se décline en 10 teintes  Pour ma part, je possède le « Lavish » et j’en suis très satisfaite.

teintes-gloss-lucrative

gloss-lucrative-younique

J’ai également reçu le rouge à lèvres et le fond de teint mais je ne les ai pas encore testés. Je vous en reparle donc plus tard si cela vous intéresse…

Et vous, quel est votre rapport au maquillage au quotidien ? ♡

 MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

De la lumière sur ma peau grâce à Maison Caulières

Oui je fais partie de ces femmes qui mettent peu (ou très peu de produits) sur leurs corps. Oui, je ne jure que par les huiles essentielles et c’est d’huile de coco et d’aloe vera que je me suis badigeonnée tout l’été. Oui, ma peau, à tendance allergique, ne tolère que les gels douches hypoallergénique et sans parfum. Oui je suis loin d’être experte en beauté, ni votre meilleure alliée pour vous conseiller… Mais je sais reconnaître les petites merveilles lorsque l’on m’invite à les tester. De plus en plus grâce à bébé blog et c’est vous que je dois remercier.

Attention ! Ce n’est pas parce que je ne m’hydrate pas spécialement la peau l’hiver que je n’ai pas conscience que cela peut être utile pour prévenir le vieillissement de l’épiderme. Mais entre la multitude de crèmes industrielles bourrées de perturbateurs endocriniens et rien, je préfère… rien. Après, il s’agit bien-sûr d’une décision très personnelle dont vous êtes le seul maître ! – Et puis j’ai toujours entendu dire ma grand-mère libanaise qu’elle s’était toujours contentée d’un savon de Marseille pour se laver et s’hydrater la peau (et elle avait la plus belle peau que je connaisse !) alors… – 

Mais si je vous parle des produits Maison Caulières aujourd’hui, c’est justement parce qu’il s’agit de produits à base d’huiles de très haute qualité et naturels. Soit typiquement ce que je recherche… Je trouve dommage qu’une marque comme celle-ci soit si peu connue lorsque ses produits possèdent de grandes vertus ! Ainsi, lorsque Alexandre m’a contacté pour m’annoncer que ces derniers arrivaient au Shangri-La Palace, à Joyce Beauty et au Four Seasons de Hong Kong tout en me proposant de les tester, j’ai accepté sans hésiter.

Quelques jours après, j’ai donc reçu 5 produits de leur gamme dans une jolie trousse de qualité. Les voici :

  • Une Crème Mains Hydratante Frimas Délicat

La crème est riche et onctueuse à l’aspect satiné. Après utilisation, nous sentons nos mains instantanément plus belles, plus douces et parfumées de notes d’agrumes. Moi qui avais du mal à trouver une crème main vraiment efficace et agréable, je suis tombée en amour pour celle-ci !

frimas-delicat-resize-v2-compressor

  • Une Huile de Bain Parfumée Tourbillon Végétal

Cette huile dans laquelle se cache une multitude de pétales de rose se transforme au contact de l’eau en véritable cocon apaisant et parfumé. Notre peau est plus douce et soyeuse lorsque l’on sort du bain. Le bonheur !

tourbillon-vegetal-resize-v2-compressor

  • Une Huile Sèche Corps Cuvée d’Or

Cette huile sèche et gourmande est mon coup de coeur ultime ! Je suis fan de sa teinte dorée – comme ensoleillée –  et celle-ci nourrit parfaitement la peau, plus aucune trace de déssechement post-soleil pour ma part… j’adore !

cuvee-d-or-resize-compressor-V2

  • Une Brume Hydratante Corps Envolée Légère

En ces périodes de forte chaleur à Paris et ailleurs, cette brume hydratante est juste parfaite pour une sensation de fraîcheur immédiate ! Elle est pour l’instant un peu lourde dans mon sac (car bien pleine) mais je ne peux m’empecher de l’emporter avec moi tant je l’aime !

envolee-legere-resize-compressor2

  • Un Gel Douche Pétillant Bulle de Rosée

 L’odeur miel des ruches Caulières & accents de menthe fraîche de ce gel douche est une pure merveille ! Aucune réaction allergique et sensation de bien-être immédiat.

bulle-de-rosee-resize-V2

« L’huile au coeur de la création Desforges de Caulières

Des huiles végétales aux propriétés exceptionnelles

C’est en manipulant ses huiles au quotidien, qu’Éric Desforges de Caulières leur a découvert des vertus exceptionnelles qu’il ne soupçonnait pas. Plus il les manipulait, plus ses mains marquées par le travail de la terre devenaient douces et agréables au toucher.

Grâce à leur forte concentration en acides gras essentiels, les huiles Desforges de Caulières possèdent des propriétés bienfaisantes pour la santé mais aussi pour la peau.

Le miel au coeur de la tradition Desforges de Caulières

Des produits naturels de la plus haute qualité

La famille produit son propre miel depuis plus de 100 ans de manière artisanale : naturalité des plantes et respect de l’écosystème.

Le miel est récolté tout au long de l’année à la ferme de l’Epinay. La diversité des plantes (tournesol, lin et colza) que les abeilles butinent donne un goût et une texture exceptionnels au miel Desforges de Caulières qui se charge de nuances gustatives et olfactives en fonction des saisons. Le domaine Desforges de Caulières présente un très faible taux de mortalité des abeilles, témoignant de la pureté et de la naturalité des plantes et garantissant un miel sain et très bon pour la santé. »

Vous avez maintenant compris pourquoi je les aime tant ? ♡

Retrouvez tous les produits sur Maison Caulières

 MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

Comment les huiles essentielles ont sauvé ma peau

comment les huiles essentielles ont sauvé ma peau

Ce n’est un secret pour personne me connaissant dans la vie ou à travers le blog… Hong Kong et ma peau ne sont jamais tombés d’accord. Dès mon arrivée, de vilains boutons d’acnés se sont installés pour ne plus jamais me quitter… à mon grand désespoir comme vous pouvez vous en douter.

Après avoir dépensé des fortunes pour tenter de l’éradiquer, pleuré toutes les larmes de mon corps (oui je vous jure – en toute superficialité – qu’il n’a y rien de plus atroce pour la confiance en soi de se retrouver avec deux nouvelles pustules chaque jour – grande classe bonjouuuuuuur), j’ai fini par trouver une routine “faute de mieux” pour réparer et masquer mes imperfections… Routine dont je vous fait part ici

Et puis, je suis rentrée en France avec une peau en toute petite forme… avant de tomber en amour (plutôt récemment) pour ces armes ultra-efficaces qui la rendront de nouveau intacte : Les Huiles Essentielles. 

Alors, oui, mes chères petites lectrices (car pour le coup je pense que les garçons se sentiront moins concernés), vous en avez peut-être déjà un peu, beaucoup, entendu parler. Vous connaissez sans doute Coline du blog Et pourquoi pas Coline qui en a fait sa spécialisation. MAIS avez-vous essayé ? Parce que moi, ça y est, j’ai adopté cette routine depuis déjà 3 mois et je vous JURE, je n’ai qu’un seul mot à la bouche : WAOU.

On en parle de cette routine WAOU ? 

Avant de vous expliquer ma routine, laissez moi vous raconter comment ce besoin de purifier ma peau a débuté… Un peu par hasard à vrai dire. Après deux grosses angines. Médicaments, antibiotiques… Tout y est passé… sans faire effet bien sûr. Jusqu’au jour où ma mère m’a proposé son combo d’huiles essentielles magiques :

  • 1 goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné
  • 1 goutte d’huile essentielle de Pin sylvestre
  • 25 gouttes d’essences (menthe poivrée, girofle, thym, lavande et cannelle de Ceylan)

2 heures après, je me sentais mieux. 12h après, j’étais guérie. (Merci maman…)

Vous vous doutez bien qu’une expérience comme celle-ci fait réfléchir… Peu à peu, j’ai donc commencé à m’y intéresser. Pour ma santé mentale et physique. Pour me reconnecter avec la nature, avec les racines, le bois, les feuilles, les fleurs, les fruits, les plantes aromatiques. Pour éviter d’exposer ma peau aux composants des crèmes industrielles souvent chères et peu efficaces. Pour ma culture perso aussi… Et si j’essayais enfin cette “Slow Cosmétique” dont beaucoup vante les bénéfices ?

Je vous avouerais que dans ma démarche, plusieurs blogs m’ont aidée. D’abord, celui de l’excellent Julien – L’essentiel de Julien – qui nous montre étape par étape comment utiliser les Huiles Essentielles à travers ses tutos; et Coline, bien-sûr, qui m’a plutôt rassurée quant à leurs bienfaits extraordinaires sur la peau, les cheveux et l’organisme.

3 clics plus tard, me voilà dans la caverne d’Ali Baba alias Aroma Zone, paradis de l’aromathérapie et de la cosmétique maison.

Dans mon panier ?

  • Une huile de jojoba BIO
  • Une huile de coco BIO
  • De l’aloe vera BIO
  • Un hydrolat Carotte Sauvage BIO (Petit rappel pour les novices)

the-everygirl---CoconutOil

Mais c’est quoi au juste un hydrolat ?

Également appelé eau florale ou eau de distillation, l’hydrolat est obtenu lors de la distillation à la vapeur d’eau, d’une plante aromatique, en vue d’obtenir une huile essentielle. La vapeur entraîne les molécules aromatiques dans l’appareil servant à la distillation : l’alambic. Cette vapeur se refroidit et redevient liquide, se séparant de l’huile essentielle. Dans la plupart des cas, l’huile essentielle flotte sur le dessus de cette eau qui est maintenant un hydrolat. On recueille l’huile et l’eau aromatisée est aussi conservée.  Cette eau a subi une transformation et garde en elle les molécules solubles de l’huile essentielle.

Et comment on l’utilise ? 

Il y a une quantité impressionnante de façon d’utiliser les hydrolats ! En usage externe, on pourra se servir des hydrolats en esthétique pour les soins du visage et de la peau. Il est possible d’en vaporiser directement sur la peau après s’être démaquillé ou même au réveil pour amorcer une journée du bon pied. 

Lorsqu’on prépare un masque pour le visage, au lieu de mettre de l’eau, on peut prendre un hydrolat dont l’effet correspondra à notre type de peau. Il est aussi possible d’en vaporiser sur une plaie pour la nettoyer et activer la cicatrisation.

Une peau enflammée par un coup de soleil sera grandement soulagée par la vaporisation d’un mélange d’hydrolats de lavande vraie, de rose de Damas et de menthe poivrée. Cette même formule pourrait être appliquée en compresse sur le coup de soleil.

L’usage interne des hydrolats est aussi très recommandé. On les utilisera sous formes de cures pour soutenir le travail du foie, des intestins ou de la circulation. Il est possible de se faire une petite recette calmante pour faciliter le sommeil, en remplacement d’un substitut chimique.Pour ceux qui craignent les effets secondaires des rince-bouche commerciaux, il est très simple de se fabriquer un rince-bouche très efficace en utilisant des hydrolats comme base. On peut même remplacer les gouttes pour les yeux par une préparation d’hydrolats. 

On y vient… Ma routine de peau ! 

Mon alliée principale ? C’est elle – l’huile de jojoba – avec laquelle  je me démaquille presque tous les soirs. Pour ma part, j’en mets sur un coton mais vous pouvez très bien l’appliquer directement avec vos mains (bien propres évidemment). De petits gestes en petits gestes, je me suis créée mon mini mode d’emploi que je vous dévoile ici :

  • Je fais attention à toujours bien me nettoyer les mains avant de commencer ma routine
  • Je verse un peu d’huile de jojoba sur mon coton et je l’applique partout sur mon visage en évitant les yeux et le contour des yeux (c’est une sensation très désagréable, vision trouble garantie durant de longues minutes !) En général, deux cotons me suffisent.
  • Direction le frigo pour apposer quelques gouttes de mon hydrolat. J’adore cette sensation de fraîcheur sur mon visage… Ce petit flacon magique a de nombreuses vertus. Vous pouvez les retrouver ici et en choisir en fonction de vos envies.
  • J’attends que mon visage soit complètement sec avant d’appliquer ma crème… Moi qui ne jurait que par Avène depuis quelques années déjà, j’utilise désormais Weleda, et plus précisément la WELEDA Crème Confort Absolu à l’Amande. Pourquoi Weleda ? Il s’agit tout simplement de LA marque pionnière de la cosmétique 100% naturelle et bio depuis 1921. Beaucoup moins chère et beaucoup plus efficace. C’est dit.
  • Dès que je le peux, et c’est extrêmement récent, je me fais un #NoMakeUpDay. Oui, car depuis cette routine, ma peau se porte vraiment BEAUCOUP mieux et je peux enfin assumer de me montrer sans base de teint… (Hong Kong tu auras eu ma PEAU, c’est le cas de le dire…)
  • Je bois tout au long de la journée eau, thé (en particulier vert et jasmin… Pensez aussi au thé blanc qui est le plus riche en anti-oxydants !)

catalogue_hv_jojoba_5

LE NO MAKE-UP ? Parlons-en…

Il est vrai, je n’ai jamais trouvé l’occasion de vous en parler alors que je vous dévoile de plus en plus de choses sur ma vie. Il est vrai, ce fut difficile, douloureux, handicapant, presque insurmontable. Il est vrai qu’à part ma mère et Elle, mon amie qui se reconnaîtra et que je ne remercierai jamais assez, je n’en parlais à personne. Par honte, par dégoût de moi-même, par mal-être. Oui l’acné est un fléau. Oui l’acné est facteur d’exclusion sociale, oui l’acné est un enfer que je n’avais jamais connu auparavant. Oui l’acné fait MAL. Moralement et Physiquement. Je me revois au travail, pleurant, ma peau enflammée, par deux, trois, quatre nouveaux boutons en 30 minutes de temps. Je me revois en pleine nuit, réveillée, prenant en photos mon visage qui ne cessait de se ternir. Je me revois chaque matin la peur au ventre de découvrir un nouveau carnage, je me revois devant ma casserole d’eau bouillante dans laquelle je distillais des petites gouttes de tea tree. Je me revois refermant la porte de la salle de bain derrière moi CONSTAMMENT lors de l’étape démaquillage et être certaine que la lumière de la chambre soit bien éteinte avant de le rejoindre dans le lit. Je me revois, il y a encore quelques mois, courant à travers l’appartement devant ce garçon qui me forçait à affronter mon visage dans le miroir, SANS MAQUILLAGE. (Un joli geste qui me touche encore aujourd’hui. Merci à lui.)

À mon retour en France, il a fallu 6 mois à ma peau pour en arrêter avec l’acné. 6 mois supplémentaires pour que les cicatrices disparaissent, peu à peu… grâce au Miel de Manuka, mais surtout à l’Huile de Jojoba.

Aujourd’hui, à part durant « mes périodes », je n’en ai plus. Après avoir vécu 3 ans avec. On vient à bout de tout les filles et les garçons, oui VRAIMENT tout…

Ma routine de cheveux ! 

Allez, tant qu’à faire, j’avais également envie de vous parler de cette petite huile magique pour les cheveux, pour la peau, pour l’organisme, pour… tout en fait je crois : l’Huile de Coco. Je l’aime pour le voile délicatement parfumé qu’elle laisse sur mes cheveux (je l’applique sur mes pointes rien que pour son odeur !). Je l’aime pour son hydratation MAXIMALE, pour l’éclat qu’elle donne à mon corps (j’en applique en masse sur mes jambes le soir.) L’huile de coco est la meilleure arme douce pour lutter contre le vieillissement de la peau… Finalement, si je ne devais en garder qu’une, ce serait celle-ci, sans aucune hésitation.

**

Parce que le soleil arrivera peut-être un jour sur Paris et/ou parce que vous avez peut-être la chance de partir en vacances, je veux vous voir glisser de l’Aloe Vera dans vos valises ! Brûlures, blessures, rougeurs…  ce puissant remède soulage et répare immédiatement !

**

5 Chemical-Free Perfumes to Try 2

Oui les huiles essentielles ont changé ma vie. Oui, je suis devenue adepte du naturel par absence de choix au départ, puis par profond intérêt du « bon » et du « bien » ensuite. Oui cette routine naturelle et anti-imperfection s’accompagne obligatoirement d’une alimentation « santé ». (Mon article sur le régime paléo arrive…) Oui, en S’INFORMANT, en apprenant la patience et en RELATIVISANT, les pires petits maux du quotidien finissent par passer…

Donc… si vous n’êtes plus satisfaites par les produits de marque qui envahissent notre vie ou si vous bataillez contre l’acné en ce moment, je vous souhaite beaucoup de douceur, de patience, de bienveillance envers vous-mêmes…

Et si vous voulez de plus amples informations sur ma routine, des conseils, des adresses, je suis LÀ pour vous répondre.

Je vous embrasse ♡

MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

Spa du Mandarin Oriental : une parenthèse de tendresse

paris-spa-pool

Aussi étonnant que cela puisse paraître, je suis (du moins j’étais) cette fille qui n’aimait pas les massages… mais genre pas du tout. J’ai un métabolisme assez fragile, je ne supporte pas l’idée de me laisser tripoter par un/une inconnu(e) et j’ai un véritable problème avec le lâcher prise… Depuis toute petite, les médecins ont beaucoup de mal à m’osculter et avoir vécu à Hong Kong n’a pas arrangé les choses… Pourquoi cela…? Je vous vois déjà demander. Wait a minute… Je vais vous expliquer.

Vous le savez peut-être mais à Hong Kong, comme dans toute l’Asie (en Thaïlande par exemple), si il y a bien un service bon marché, c’est celui du massage ! À chaque coin de rue, vous pouvez trouver des salons proposant des massages de 30 minutes à 2h pour quelques HKD seulement… Un luxe dont beaucoup de filles et garçons usent et abusent… un luxe qui m’a fait reconsidérer mon cas : après tout, pouquoi pas moi ? C’est ainsi qu’il y a déjà plus de 2 ans, j’ai décidé d’accompagner une amie pour une séance de torture que je ne serai pas prête d’oublier… La masseuse (ne comprenant pas un mot d’anglais) m’a littéralement « broyé » le corps durant 30 minutes malgré mes signes et mes soupirs pour la faire arrêter. Résultat : je suis ressortie le cou bloqué avec comme unique sentiment celui de la douleur et de l’exaspération… Depuis cet épisode, je vous laisse deviner que je ne me suis plus JAMAIS retrouvée sur une quelconque table de massage… jusqu’à ce jour. Ce jour du 16 décembre 2015 dans le spa du Mandarin Oriental, à Paris.

mandarin_oriental

Vous n’êtes pas sans savoir (si vous me suivez par ) que j’ai rejoint le joli collectif de blogueuses voyageuses : TEAM PAILLETTES ! Avec lui, on m’invite à tester des supers concepts et de sublimes endroits… le dernier en date était donc ce spa  que j’ai accepté comme un défi… Peut-être qu’entre des mains expertes d’un établissement à renommée internationale, j’allais enfin apprécier le moment sans paniquer et trembler à chaque pression un peu plus forte ! LE VERDICT ARRIVE…

Déjà, au Mandarin, ce qu’il y a de vraiment bien, c’est que vous êtes pris en charge avec un service ultra personnalisé : une hôtesse vous propose de répondre à un questionnaire afin de connaître vos préférences, vos parfums préférés, vos éventuelles allergies… En fonction de vos réponses, une huile / voire deux vont sont attribuées et vous êtes conduite dans votre suite, une suite sans flûte de pan en guise de musique d’ambiance… car au Mandarin, on prône le silence.

Après un tour rapide des (sublimes) lieux, je me suis allongée en fermant les yeux… Bien sûr j’ai un peu tremblé et mon corps s’est un peu contracté mais ce que je retiens de cette parenthèse de tendresse, c’est l’apaisement que j’ai ressenti au bout de quelques minutes… Du jamais vu. Pour la première fois de ma vie, je me suis presque endormie, pour la première fois de ma vie, j’ai réussi à lâcher prise en confiant mon corps aux mains d’une inconnue, pour la première fois de ma vie je me suis laisse allée à des pensées autres que Elle va me faire mal si elle continue à faire des mouvements cycliques sur mon dos comme ça, pour la première fois de ma vie, je me suis sentie parfaitement écoutée, et comprise. Si bien que quand ma masseuse à sonné le « gong » de la fin, j’aurais bien voulu que cet instant de volupté dure encore… Lorsque j’ai ouvert les yeux, cette dernière m’a tendu un petit carton m’invitant à m’étirer délicatement avant ma dernière surprise… cette dernière était gustative. Une pâtisserie Thierry Marx et quelques fruits frais m’attendaient de l’autre côté de la salle…

paris-spa-suite-double

En quelques mots pour finir, je peux vous dire que si vous cherchez un massage d’exception pour vous ou pour bichonner l’un de vos proches, pensez à celui du Mandarin Oriental : certes, il faut y mettre le prix – comptez 250 ou 370€ les soins signature de 1h30 et 2h20 (280 ou 400€ le week-end) – mais je préfère, et de loin, m’offrir un soin de qualité de temps en temps plutôt que plusieurs massages moins efficaces / agréables / exceptionnels.

MY INSTAGRAM / FACEBOOK / TWITTER / PINTEREST

[TEST] Ma Crème Sur Mesure Dr Pierre Ricaud

ma creme sur mesure dr pierre ricaud

C’est l’histoire d’une crème 100% personnalisable.

C’est l’histoire d’un petit mail reçu au milieu de quelques uns qui font du bien, c’est l’histoire d’une invitation à découvrir des produits de beauté, non, des soins, non, des dermo-cosmétiques, et puis du maquillage aussi… Enfin, des choses qui touchent à la beauté quoi. Vous savez bien, si vous me lisez, que je suis loin d’être spécialisée dans ce domaine. Je vous demanderais donc d’être indulgente lors de ce petit (et très agréable) report de soirée…

Cette soirée, c’est celle de Pierre Ricaud (appartenant au groupe Yves Rocher). Lorsque Anna m’a invitée à découvrir la marque et à créer ma crème sur mesure en exclusivité, c’est avec joie (et étonnement) que j’ai accepté… Après tout, pourquoi pas en changer, moi qui n’ai jamais osé. En effet, souvent trop chers pour moi, j’ai toujours laissé les nombreux produits de beauté aux bloggeuses spécialisées. Et puis avec ma peau souffrant d’acné depuis mon arrivée à Hong Kong, seules les crèmes Avène me paraissaient adaptées… Mais finalement cette fois-ci, puisque l’on me le propose, pourquoi ne pas me laisser tenter par la crème sur mesure du Dr Pierre Ricaud ? Pour être honnête avec vous, je ne savais même pas que l’on pouvait désormais créer un soin soi-même… C’est ça la magie du blogging : en apprendre tous les jours ! Merci bébé blog, merci 2015 et ses progrès !

Avant de vous parler de ma nouvelle crème personnalisée, j’ai une petite question pour vous, connaissiez-vous Dr Pierre Ricaud ? Moi non. J’ai donc appris que depuis 29 ans (30 ans en 2016, ça se fête !), la marque est experte de la beauté sur-mesure ! Avec des soins fabriqués et distribués sans intermédiaire, la marque respecte une approche éthique et sécurisante de la beauté, depuis la sélection des actifs jusqu’au produit final. Et depuis peu… grande nouveauté : Dr Pierre Ricaud lance la 1ère offre de beauté individualisée avec MaCrèmeSurMesure©, une crème rien que pour sa peau, réalisée grâce à un diagnostic personnalisé de huit questions.

Je vous donne donc rendez-vous ici pour réaliser votre diagnostic en ligne et découvrir la crème qui vous correspond. Vos réponses permettront à Dr Pierre Ricaud d’identifier votre base et les 3 concentrés d’actifs qui correspondent parfaitement aux besoins de votre peau…

Je peux vous dire qu’après une petite semaine de test, je suis ravie de ma jolie crème que j’ai décidé d’appliquer simplement le soir. (Le matin, je garde ma petite Hydrance d’Avène qui ne m’a jamais déçue.) Au réveil, la peau de mon visage est reposée, mes ridules de fatigue sont moins visibles et son application est un bonheur !

Allez, trêve de blabla beauté, je vous laisse faire votre diagnostic… Vous me tenez informée si vous l’essayez ?

MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

Le lissage brésilien, 6 mois après

Mes cheveux AVANT le Lissage brésilien

A photo posted by laura ★ lifestyle + travel 🌎⭐️ (@laufromparis) on

Qui n’a jamais rêvé d’avoir les cheveux nourris, lisses et brillants ?

Allez, avouez les filles, vos frisottis, vos épis, vos mèches rebelles qui vous font perdre un temps fou le matin devant votre miroir, vous les haïssez. Vos batailles à coups de plaque, vous les redoutez. En tout cas, pour ma part, c’était le cas depuis des années : quelques gouttes de pluie et une coiffure qui ne tient plus, une sortie en mer et une tignasse impossible à démêler. Et puis les balayages que j’enchaînais qui rendaient mes cheveux secs et cassants… sans parler de l’exceptionnel taux d’humidité à Hong Kong. Il m’est arrivé à plusieurs reprises d’avoir franchement honte de ces cheveux que je ne reconnaissais plus… J’ai du envisager une solution : Un jour, j’aurai la chevelure dont je rêve, même avec mon blond de bébé, même par jour de pluie, même sur un bateau en dansant. C’est obligatoire.

Cette solution, c’est ma mère qui a commencé à m’en parler. – « Un soin hydratant ? Un soin hydratant à la kératine ultra-naturel permettant de gainer le cheveu ? Un soin hydratant qui rend les cheveux brillants et non-fragilisés en prime ? » – « Oui oui, Madame ! » « Mais, je ne veux pas que mes cheveux soient raides comme des baguettes non plus… Je veux garder ma nature. » Vous l’avez peut-être compris, j’avais en tête le lissage japonais. Ce lissage qui a pour but de lisser vos cheveux définitivement pendant 8 mois selon la repousse de vos cheveux. Le lissage brésilien est avant tout un soin qui n’a rien à voir. C’est donc avec les recommandations de ma mère et en mémoire la chevelure parfaite de mon amie Imane que j’ai pris la direction de mon salon Franck Provost. C’est décidé, je change de tête !

Arrivée à 15h au salon Franck Provost à Sceaux, je suis sereine, prête à laisser ma tête entre les mains de Séverine, spécialiste du « lissage brésilien ». On commence par un bon shampoing clarifiant, 2 fois de suite pour préparer mes cheveux à recevoir la kératine et à absorber le maximum d’actifs possible.

La première application du shampoing permet de nettoyer parfaitement ma fibre capillaire et de la débarrasser de tout résidu de produit coiffant, silicone (qui forme une barrière sur les écailles qui pourrait empêcher la pénétration des actifs), sébum, poussière, pollution.

Une fois mon cheveu propre, la seconde application du shampoing permet d’ouvrir les écailles de la cuticule de mes cheveux : c’est le ph basique du shampoing qui provoque un soulèvement des écailles.

Plus d’une heure après, les cheveux rincés, me voilà fin prête à recevoir ma kératine. Séverine m’applique mèche à mèche le traitement… Moi, l’impatiente, je ne vois plus la fin de ce passage qui me semble interminable. Heureusement, Séverine est d’une pêche incroyable, on rigole en se racontant nos vies… Merci Séverine !

Une fois le traitement appliqué sur toute la chevelure, mouillée, je dois attendre 30 minutes le temps que le produit agisse et pénètre ma fibre capillaire… J’en profite pour pianoter sur Instagram… une petite appréhension me traverse l’esprit… Et si le lissage ne durait pas ? Et si le lissage détruisait mes cheveux ? Je fais pars de mes craintes à Séverine qui les calme aussitôt en m’expliquant que cela est impossible. La kératine qu’elle utilise est en effet un produit composé de vraie Kératine concentrée sans mélange d’où sa dénomination : « vraie kératine » contrairement à la plupart des kératines de synthèses présentes sur le marché… Je lui fais confiance, et je peux. Une fois complètement secs, mes cheveux sont lissés, mèche à mèche avec un lisseur de qualité professionnelle. Cette étape est la plus importante car c’est la très haute température du lisseur (de 190 à 230 degrés) qui va permettre à la kératine de rentrer dans la fibre. Clairement, cette étape est celle que je redoute le plus. La sensation n’est pas très agréable avec l’impression que l’on « agresse » mes cheveux.

À ce stade, l’application est terminée. Certains coiffeurs vous recommanderont de ne pas vous laver les cheveux durant durant 48 à 72 heures. D’autres vous les laveront immédiatement après, le cas de Séverine.

Quels résultats sur mes cheveux ?

Mon premier lissage, réalisé début janvier a tenu parfaitement jusqu’au mois d’avril, sans ternir mon balayage blond comme je le craignais. J’ai fait mon second lissage lorsque je suis rentrée d’Hong Kong mi-avril. Mes cheveux ne contiennent plus de nœuds, je me les coiffe facilement lorsqu’ils sont mouillés, ils ne frisent plus lorsque le temps est humide, je n’ai pas besoin d’utiliser les plaques tous les jours et je gagne un temps fou le matin !

Mes cheveux APRÈS le Lissage brésilien

A photo posted by laura ★ lifestyle + travel 🌎⭐️ (@laufromparis) on

Pour vous, cheveux colorés / méchés / décolorés…

D’expérience, je vous recommande de faire votre couleur (vos mèches ou votre balayage) minimum 10 jours avant votre lissage, pour que les pigments aient le temps de s’installer. Si vous ne respectez pas ce délai, cette dernière risquerait de virer et de devenir plus foncée. Il faudrait vous re-patiner les cheveux ensuite… Ce serait bête 😉

Et le prix dans tout ça ? 

Il faut le savoir, vous trouverez des lissages brésiliens à tous les prix. Mais le véritable prix d’un lissage brésilien n’est pas en dessous de 150 euros. Ce dernier varie en fonction de l’épaisseur et de la longueur du cheveu. Le soin à la kératine est un produit qui coûte cher, il est donc normal que cette prestation ne soit pas donnée. Ne vous arrêtez pas à certains salons de coiffure qui proposent des prix bien inférieurs, c’est que les produits utilisés sont de mauvaise qualité.

Où faire un lissage brésilien à Paris ? 

Moi, je le fais dans mon salon Franck Provost à Sceaux (92). Demandez Séverine !

Il existe d’autres très bonnes adresses à Paris dont celle recommandée par Capucine du blog Babillages : le salon de coiffure 58.

N’hésitez pas si vous en avez d’autres 🙂

 MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

[TEST] My First Little Box

Ce qui devait arriver arriva : j’ai craqué pour ma première box : My Little Box… Alors, caprice ou véritable utilité ? Je vous en parle dans cet article.

logo-mlbox

Pour ceux (de la planète Mars 🙂 ) qui ne connaîtraient pas encore My Little Box, c’est LE concept imaginé par My Little Paris !

Le principe ? Vous envoyer chaque mois des produits de beauté, des accessoires de mode, des goodies… en fonction de la saison et dans une jolie box surprise.

Mes deux premières box ont été My Little Dream Box du mois d’Avril & My Little Provence Box du mois de Mai. 

Commençons par parler de My Little Provence Box en partenariat avec la marque L’Occitane :

My Little Provence Box est composée de 4 produits de beauté…

– 1 Huile de Douche Amande, L’Occitane : 75 ml  (16,50 euros les 250 ml)

P (2)

– 1 Concentré de lait d’amande, L’Occitane : 20 ml (39 euros les 200 ml)

P (1)

– 1 Eau de toilette Fleurs de Cerisier, L’Occitane : 7,5 ml (44 euros les 75 ml)

P

– 1 Crayon Yeux de Biche Brun My Little Beauty (12 euros sur My Little Beauty)

crayon_yeux_de_biche_1

… Et de goodies : 

– 1 Manchette ensoleillée à broder : en vente sur My Little Corner, 20 euros

My Little Provence Box 5

1 Planche aimantée Provence Magnétique : en vente sur My Little Corner, 8 euros

Sans oublier la traditionnelle carte illustrée par Kanako & le magasine My Little World (dans toutes les box chaque mois)

Mon avis ?

Pourquoi envoyer une box partenariat à TOUTES les abonnées ? Toutes n’aiment peut-être pas L’Occitane !

En ce qui me concerne, je ne suis pas spécialement fan de la marque ! Ça m’ennuie donc d’avoir payé pour ne trouver aucune diversité dans les produits. Quant au crayon My Little Beauty, sa couleur est très jolie mais sa tenue est tout simplement inexistante. En quatre battements de cils, le produit a filé dans les plis !

Ensuite, les filles… : Qui d’entre vous a collé les magnets sur son frigo ? Franchement, ma déception est extrême, je ne comprends pas comment il est possible d’envoyer des goodies aussi inutiles… Enfin, si, je le comprends bien parce que c’est dans le thème mais je n’en reste pas moins un peu énervée 😉

La manchette Do It Yourself ? Bien qu’elle soit un peu massive pour moi, je pense qu’elle plaît.

**

Tadddaaaaa, on bascule d’ambiance dans un joli nuage de joie avec My Little Dream Box !

e4c7f6eeec73e6d2404cc030a150470c

Alors, oui, là je me suis vraiment sentie comme une petite fille de 5 ans déballant les yeux qui brillent son cornet surprise (merci chère Mélanie pour la justesse de ta comparaison) ! My Little Dream Box a rendu ma matinée de samedi plus jolie… & Pourquoi ? Parce que cette box remplie à merveille sa mission : nous faire rêver. 

My Little Dream Box est composée de 3 produits de beauté...

– 1 Baume à lèvres Loved By Lou Lesage, 12 euros

– 1 Masque réparateur pointes sèches My Little Beauty (9 euros les 100 ml)

– 1 Parfum en stick « Striptease Flowers » de Sabé Masson, 20 euros

d93128ee4fd434e90f530ade6a57cb8b

… Et de goodies : 

– 1 Médaillon « Bonne étoile » par la créatrice Delphine Pariente, 25 euros

– 1 tampon rotatif, 10 euros

En ouvrant la box, nous tombons sur le magasine My Little World et une merveilleuse carte en forme de nuage nous accueille avec la citation de Walt Disney (mon mentor) : « If you can dream it, you can do it. »

0609154fa35b3194026346c9cac2a248

Mon avis ?

Des surprises originales, des senteurs enivrantes, des textures agréables : j’étais obligée de tomber amoureuse.

> Le baume à lèvres est d’une très jolie couleur et hydrate bien les lèvres « en surface ». Ce n’est pas un produit qui va réparer les lèvres desséchées.

> Je testerai avec joie le masque réparateur pointes sèches enrichie à l’huile de noix et au beurre de karité. Sa composition est très naturelle et sans silicone. Il a une texture onctueuse et une odeur très agréable, douce et sucrée. Il est à appliquer des racines aux pointes et à laisser poser seulement 2 minutes avant de le rincer à l’eau froide.

> J’ai eu un véritable coup de foudre pour le parfum : joli, petit et très simple d’utilisation. Il suffit d’ôter le petit capuchon pour découvrir le stick solide de parfum à appliquer directement sur la peau. Il est conçu sans alcool, sans paraben et avec des composants naturels. Son odeur est fleurie et féminine : deux coups de stick dans le cou et sur les poignets suffisent. Le produit glisse sur la peau et l’embaume directement, un bonheur. Pour ce qui est de la tenue, j’ai l’impression qu’il tient moins longtemps sur ma peau qu’un parfum classique… Et vous ?

> Joliment emballé, très discret, il porte une inscription gravée « Ma bonne étoile ». Je trouve son prix de 25 euros très exagéré pour ce que c’est…

> Un grand OUI pour ce tampon rotatif couleur mint : les 12 inscriptions sont mignonnes et faciles à utiliser.

684a5336c27eedf61a6069be99ade830

Mon verdict final ? 

J’ai préféré me désabonner pour le moment… Même si certains produits sont vraiment attrayants, ils joueront plus le rôle de décoration sur mon bureau ou dans ma salle de bain. Par contre, je vais très prochainement tester d’autres box ! Je me suis abonnée à la Gambettes Box pour le mois de Mai et réfléchis encore à celle du mois de Juin… Birchbox ? Glossy Box ?

Si vous avez déjà testé ces box ou si vous en avez d’autres à me conseiller, ça me ferait plaisir d’avoir votre avis les filles ! 🙂

MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

La vie d’expat à Hong Kong – Interview beauté avec Imane

Imane-Laasri

Imane, c’est cette fille parfaite des pieds à la tête comme l’on en croise parfois : peau magnifique, lèvres soignées, cheveux brillants, dressing rêvé… Et puis Imane, c’est aussi mon amie et celle vers qui je suis toujours allée lorsque, à Hong Kong, j’avais besoin de conseils beauté. C’était donc tout naturel pour moi de lui proposer cette interview et quelle joie fut la mienne lorsqu’elle a accepté ! À toutes les filles qui recherchent des bonnes adresses beauté à Hong Kong, à toutes celles qui souffrent de la pollution, qui se posent des questions quant à leurs rituels, ce recueil est pour vous !

Qui es-tu ?

Je m’appelle Imane je suis marocaine, et cela fait déjà trois ans que j’habite dans à Hong Kong que je peux appeler “Home” maintenant. Je suis arrivée à la suite d’un stage chez L’Oréal à Paris. Tout s’est passé très vite, une semaine après mon stage j’atterrissais à Hong Kong prête à saisir de nouveaux challenges !

Y a-t-il des rituels de beauté que l’on se passe de génération en génération dans ta famille ?

J’adore me cocooner… Les rituels Beauté c’est une histoire de famille. J’ai grandi dans les recettes fait maison : masque pour le visage à l’argile, huile d’argan pour les cheveux et pour la peau. Le capital beauté selon moi, c’est une peau saine !

Pour toi, la beauté à Hong Kong rime avec…

Confiance en soi.

Le rapport à la beauté entre les femmes françaises et les femmes chinoises est-t-il différent ? Si oui, en quoi ?

Les critères de beauté français et chinois sont vraiment différents, et je m’en rends plus compte aujourd‘hui. Exemple très simple : bonne mine rime avec teint halé pour les françaises, alors que pour les chinoises il rime plutôt avec peau pâle… C’est pourquoi les produits blanchissants font un tel tabac !

Comment est perçu l’univers de la beauté à Hong Kong ?

L’univers de la beauté a une place très importante à Hong Kong. Les rituels et gestes beauté se sont démocratisés à Hong Kong que ce soit pour les femmes que pour les hommes. Je n’ai jamais vu autant de marques cosmétiques de ma vie qu’à Hong Kong !

Y aurait-il selon toi des rituels beauté à piquer aux hongkongaises (& chinoises) ?

Les hongkongaises me fascinent pas leur maquillage ultra sophistiqué. J’essaierais bien la pause de faux cils pour voir l’effet. C’est devenu une vraie tendance ici !

Quel est ton rapport personnel avec les produits de beauté et les soins pour la peau ?

J’ai toujours été attirée par le monde de la beauté et des cosmétiques. Je trouve que les marques de beauté aujourd’hui permettent à beaucoup de femmes de gagner confiance en elle, et de se sentir bien dans leur peau. Et selon moi, c’est un réconfort, plus puissant que le chocolat.

As-tu une routine différente de la France depuis que tu vis à Hong Kong ?

Le climat à Hong Kong est assez humide. J’ai donc du adapté ma routine. J’utilise des textures hydratantes plus légères pour éviter de créer une couche grasse sur la peau. Aussi, je me lave la peau avec un bain moussant tous les soirs. Hors de question de laisser l’air pollué ternir ma peau !

Qu’est ce qui va te faire choisir un produit plus qu’un autre ? (composition, packaging, marque) ?

J’oriente mes choix en fonction de la marque, du packaging, du bénéfice produit, et du prix aussi ! Souvent les égéries ou les modèles influencent beaucoup de femmes dans leur choix, c’est pour elle généralement un idéal de beauté à atteindre.

Quels sont tes produits hongkongais (chinois) préférés ?

Mes produits hongkongais préférés sont les masques en papier pour la peau : Magic Holdings est d’ailleurs une marque de référence et en plein essor. C’est 15 minutes de détente pour soi le temps de l’effet sur la peau, et un gros coup de boost pour ma peau !

magic-holdings

Un produit / Une marque que l’on peut trouver en France te manque-t-il ici ?

Le choix de marques à Hong Kong est quand même assez riche et vaste. Mais parfois mes petits gels douches DOP, et ma crème basique Nivea pour le visage me manquent un peu…

Que trouve-t-on dans ta trousse à maquillage ?

Les incontournables de ma trousses de maquillage sont :

– Un mascara volumisateur de Maybelline, en ce moment j’utilise le rocket

– Un eye liner précisions extrême pour créer des traits fin comme épais, j’utilise soit l’Hypersharp soit le Nars.

– Un fard a paupière, généralement une palette pour créer des looks pour la journée et le soir

– Un rouge à lèvre Nude Moist matte de l’Oréal Paris et le grand classique Rouge Pur Couture d’Yves Saint Laurent

PurCouture300x300

Le climat étant très humide à Hong Kong, comment soignes-tu ta chevelure ?

Les cheveux sont assez durs à dompter sous un climat toujours humide ! Alors j’ai découvert le lissage brésilien « Brazilian Blow out » dit « BBO » pour les connaisseuses. C’est un soin à la kératine qui permet de détendre les cheveux, de leur donner brillance, et texture à la fois. Adieu les frisottis !

Quels conseils donnerais-tu pour garder une peau et une chevelure intactes à Hong Kong ?

Pour garder une peu intacte à Hong Kong, c’est d’être assidue, de nettoyer sa peau tous les soirs sans exception avec un lavant moussant, et de l’hydrater nuit comme jour. Rien de pire qu’une peau sèche ! Quant aux cheveux, je conseille un masque par semaine, j’ai un gros crush pour les masques Kerastase Nutri thermique : classique et efficace.

Où fais-tu ton shopping à Hong Kong ? As-tu des boutiques à recommander ?

Je suis une grande fan de robes. Maje est l’une de mes boutiques préférées à Hong Kong. Je m’en veux de me dire que je paie 30% plus cher qu’en France, mais il n’est pas possible de se faire livrer depuis la France. Sinon j’aime bien les petites boutiques coréennes à Causeway Bay. J’aime aussi beaucoup Select 18 pour chiner des petits accessoires vintages !

Une adresse… pour une manucure ?  

Nail88 quand on est pressées et qu’on a un petit budget, Il Colpo quand on veut se faire plaisir et se détendre avec un massage des mains en touche finale.

… pour une épilation ?

Le Chéri Kamakura a Causeway bay, concept un peu japonais. Très on rapport qualité prix !

… pour faire du sport ?

Fitness First !

… pour acheter des produits de beauté ?

Les aéroports, c’est en duty free, donc moins cher qu’en ville !

Qui sont les femmes que tu admires ?

Ma maman. J’en avais qu’une.

Pour finir, as-tu un secret de beauté secret un peu étrange / bizarre / inavouable à nous dévoiler ?

Le sourire ! 🙂

**

 Merci mon Imane !

Vous avez des bonnes adresses à Hong Kong ? Des astuces beauté ? N’hésitez pas à les partager en commentaires ! 

Retrouvez l’intégralité des interviews hongkongaises et les chouettes adresses des interviewés ici !

Imane Laasri

 MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST