Combien tu gagnes avec ton blog ?

Bon pour ne rien vous cacher, j’avais écrit le titre de cet article il y a déjà quelques mois… Et puis – parfois – vous savez, on ne trouve pas les mots, et on a peur aussi. Peur de réactions, des commentaires malencontreux même si – avec vous je suis chanceuse – ça m’est rarement arrivé. Et puis, suite à quelques lectures, à quelques questions, à quelques réflexions, j’ai eu envie de poser les mots sur ce que je dis rarement, soulever des interrogations, on n’en parle pas souvent, finalement.

Mais avant d’aller plus loin, j’avais envie de faire un retour en arrière avec vous. Bien avant la mini « professionnalisation du blog », lorsqu’Instagram était à ses débuts, que Snapchat n’existait pas, que Pinterest était LE réseau social à investir, qu’il y avait uniquement Betty et la Revue de Kenza, oui, j’étais déjà là… Ce blog a bien plus que 2 ans en fait, ce blog a en fait 7 ans.

Depuis toute petite j’écris des histoires…

Depuis toute petite, j’écris des histoires. Il y a eu ma collection de romans pour faire peur (3 exactement), des dessins illustrant une bande de filles et leurs petites histoires d’adolescence, des journaux intimes par vingtaine et la découverte du web… Et c’est un jour d’ennui dans ma toute petite chambre à Tours (bonjour école de commerce) que j’ai – un peu par hasard – ouvert mon blog sur blogspot. Un peu par hasard et surtout loin de me douter – qu’un jour – il deviendrait ma passion. En fait – pardon – bien plus qu’une passion. Comment j’aurais pu imaginer que c’est grâce à lui que je partirai à Hong Kong ? Grâce à lui que je me ferai des amis chers ? Grâce à lui que je nouerai des liens formidables avec les véritables personnes qui se cachent derrière les marques ? Grâce à lui que je trouverai un refuge lorsque j’ai mal au ventre ? Lorsque je suis triste, heureuse, en manque, amoureuse, tourmentée, mal, lorsque j’aurais besoin de réconfort ? Ce « bébé blog » a toujours été là. C’est bête hein ? Mais c’est ça.

Je me rappelle son premier nom : Café Culture. Que j’ai changé pour Miss Actu’elle. Puis pour Mots de Maalouf. Je n’y connaissais rien. J’ouvrais mon coeur de façon maladroite et à des inconnus. Je faisais des phrases beaucoup trop longues. Je me prenais des commentaires insultants (je me souviens de certains à l’époque). Je n’avais aucune maîtrise, et puis ça ne m’intéresserait même pas d’en avoir. Jamais j’aurais pensé m’en servir autrement que pour vider mon coeur et dire ce que je ressens.

Un jour, sur LinkedIn (pardon, vous connaissez l’histoire par coeur pour certains), une start-up basée à Hong Kong m’a contactée pour me proposer un poste. La personne trouvait que « j’écrivais bien ». Ca a été mon 1er véritable étonnement et ma 1ère prise de conscience : « donc au fait, je suis lue en dehors de mes parents ma mère ? » Là-bas, j’ai bien-sûr continué, mais toujours en écrivant des articles qui ne servaient qu’à moi. Je crois que je n’avais pas encore compris cette notion de lien. Et surtout, surtout, je me serais sentie mal de m’adresser aux autres, manquant beaucoup trop de confiance en moi, pour penser que je pourrais – peut-être – leur apporter quoi que ce soit.

Finalement, après deux ans, je suis rentrée en France. Pour plein de raisons différentes mais avec la conviction (cette fois-ci c’était clair) que je voulais développer ce blog. Lui faire prendre un autre angle. Et puis, je crois que pour la première fois de ma vie, je me suis sentie légitime pour parler d’un sujet qui me tenait à coeur : l’expatriation.

La suite, pour beaucoup vous la connaissez… car c’est pour cela que vous me suivez. Et c’est réellement comme ça que la petite communauté s’est formée.

(Bon, on rentre quand dans le vif du sujet ??? Maintenant.)

Je n’ai pas arrêté d’écrire des articles pour vous pendant 1 an.  Des mails, nous passions par des échanges téléphoniques qui duraient des heures. Je vous conseillais, je vous aidais, trouvant des solutions pour que vous réussissiez à partir, selon votre âge et votre objectif.

Et… très naturellement, j’ai commencé à recevoir des demandes de partenariats par des marques. D’abord des propositions d’affiliation, puis des souhaits de collaboration : création de box, interviews pour divers médias. Peu à peu, je me suis prise au jeu, et à mon premier centime, c’était fini. Fini ? Oui, un déclic s’est produit en moi et  je n’ai jamais, plus jamais réussi à laisser de côté « ma petite entreprise d’amour », elle est devenue ma priorité.

Mes conseils pour professionnaliser son blog & gagner de l’argent

Je vais diviser la suite de cet article en 3 points.

Choisir la bonne plate-forme

Pour ma part, j’ai commencé sur Blogger. La plateforme est gratuite et très facile d’utilisation; la customisation est simple, facile et rapide mais le peu de plugins de qualité, les soucis dans les photos (les trop grandes tailles ne passent pas) et l’absence de thèmes vraiment quali m’ont bien vite conduite à me diriger vers… wordpress !

Et là j’ai vraiment des choses importantes à vous dire ! Bon, je ne suis pas non plus une vieille de la vieille mais il est vrai que lorsque j’ai commencé à bloguer, les influenceurs n’existaient pas (le terme non plus) et il n’y avait que très peu d’articles sur le sujet. Ce que j’aurais voulu savoir à l’époque ?

wordpress.com = mon blog

Cette plateforme permet de créer un site internet gratuitement. Avec ce site, nous pouvons publier des articles et avoir un thème mais il nous est impossible d’installer de plugins pour ajouter de nouvelles fonctionnalités… Concrètement, au départ, il m’a été impossible d’utiliser google analytics ou de placer les encarts publicitaires de mon choix. Des freins énormes dans une démarche de professionnalisation ! « Heureusement », il existe des offres premium (99€ ou 299€ par an) proposant entre autres un nom de domaine personnalisé (monsite.com au lieu de monsite.wordpress.com), la possibilité d’éditer le code CSS de notre site, l’intégration de Google Analytics… Mais tout cela a un budget. Oui.

wordpress.org = ce que j’aurais aimé avoir

Un site WordPress auto-hébergé signifie que notre site est hébergé sur notre propre serveur (ou un serveur que nous louons) au lieu de laisser WordPress.com s’occuper de l’hébergement à notre place.

Dans ce cas, nous devons télécharger, installer et configurer nous-même votre site avec le logiciel WordPress. On ne va pas se mentir, cela représente un certain travail et cela ne se fait pas en 5 minutes (même si certains tentent de nous en convaincre ailleurs sur internet) MAIS… il existe des centaines de développeurs bénévoles à travers le monde… ! ET les avantages sont considérables. Avec wordpress.org, nous pouvons : installez une extension si nous avons besoin d’une fonctionnalité précise, suivre nos visites avec l’outil de notre choix, connecter des services tiers comme MailChimp, OptinMonster ou CloudFlare… Bref, nous sommes LIBRES.

Bref, dans une démarche de professionnalisation, sans hésitez, choisissez wordpress.org !

Choisir sa niche, créer son propre univers

Le critère indispensable pour gagner beaucoup d’argent. Mais attention, tout dépend de votre objectif. Si vous souhaitez gagner de l’argent sur internet avec un site ou un blog, je vous invite dès maintenant à consulter l’excellent média de mon ami Kevin Jourdan, digital nomad. Il vous expliquera avec perfection comment vous lancer dans l’aventure et gagner vos premiers euros. Il propose même sa propre formation. Personnellement, et vous le savez pour la plupart, je n’ai jamais démarré le blog avec un intérêt marketing… Démarche naïve ou non, cela n’a jamais été mon objectif premier… Avant de débuter les collab’, bien-sûr.

Pourquoi choisir sa niche ?

Pour vous dé-mar-quer. Personnellement, je me suis faite « connaître » en bloguant sur Hong Kong. Ma petite fierté aujourd’hui ? Etre le premier blog apparaissant sur Google France sur la requete « blog hong kong ». Mon secret ? Etre régulière, faire des articles contenant de 600 à 1000 mots (mieux référencés sur Google) – être sincère en racontant mon histoire. Le reste a suivi… et j’ai décroché mes premiers partenariats grâce à cela. En rentrant en France, je ne me suis pas spécialement spécialisée mais Google m’indexe aujourd’hui sur « blog paris ». Il est en effet vrai que tous mes articles sont tous en rapport à Paris !

Pour résumer, je dirais que la stratégie idéale pour gagner de l’argent avec son blog et de choisir une niche très spécialisée.

Exemple :

  • vous n’écrivez pas sur la mode mais sur la mode chinoise
  • vous n’écrivez pas sur l’entreprenariat mais sur l’entreprenariat des femmes
  • vous n’écrivez pas sur les animaux mais sur les chiens

Mais qu’il est possible de gagner de l’argent sans avoir de niche très spécialisée à condition de respecter ces 4 critères…

Réussir avec son blog en respectant 4 critères 

Une alternance de contenus gratuits et… payants

On ne va pas se mentir : le contenu est roi. Qu’il soit sur votre plateforme de blog, Instagram, Snapchat… il est le critère principale de réussite. Si chaque jour, vous créez un peu de contenu vous aurez des résultats conséquent à long terme.

Quelle que soit votre stratégie, privilégiez la qualité. Mieux vaut publier un bon article par mois que trois mauvais articles par semaine – car – si le résultat est satisfaisant sur le court terme – il est très mauvais sur le long terme et vos lecteurs cessent de vous suivre.

La qualité passe par plein de choses différentes : la sincérité ou encore le type d’information : pertinente, intéressante, exclusive.

Des clients fidèles, des partenaires fidèles

Rien ne sert de multiplier les partenariats. Mieux vaut collaborer sur le long terme avec des gens de confiance. Agences, photographes, vidéastes, amis blogueurs… Comme dans tout démarrage d’activité, il faut du temps – parfois beaucoup de temps – pour s’entourer cela est absolument indispensable pour faire grandir son média de manière pérenne.

La crédibilité

Le secret. La crédibilité passe par tous un tas de choses qui se construisent au fil du temps.

Commençons par une définition :  la crédibilité signifie : caractère de quelqu’un qui est digne de confiance.

La relation de confiance établie entre votre communauté et vous ne se fait pas en un jour. Vos lecteurs vous suivent pour ce que vous êtes, pour ce que vous véhiculez et le moindre mensonge pourrait vous être fatal. Un grand homme disait : « Tu apprendras qu’il faut beaucoup d’années pour bâtir la confiance, et à peine quelques secondes pour la détruire » et c’est tellement vrai ! Je me souviens par exemple d’un jour où j’ai écris un article sponsorisé sans le mentionner (j’avais trop vite appuyé sur « publier ») : en 5 minutes à peine, une lectrice m’a envoyé un message en me disant que je la décevais. (…)

Google remonte les contenus pertinents. Google est comme vous : pour faire du chiffre, il a besoin de trafic. Google doit donc donner une bonne raison aux gens d’utiliser ses services, plutôt que Yahoo ou Bing..

Le design est roi. Gardez à l’esprit que votre blog peut rapidement devenir votre carte de visite. Soignez-le, bichonnez-le, faites des photos de qualité : pour moi, c’est le point de départ.

S’adapter au marché

En ce moment, LE réseau social à privilégier est sans surprise… INSTAGRAM ! Les annonceurs ne se basent pratiquement que sur celui-ci et beaucoup d’influenceurs ont même arrêté leur blog… Demain, il s’agira peut-être d’un autre réseau social mais en attendant, allez où les marques veulent vous voir 😉

Pourquoi me faire payer ? Suis-je légitime ? 

ON Y ARRIVE. COMBIEN JE GAGNE AVEC MON BLOG ?

  • Je n’ai pas de bannières publicitaires sur mon blog mais je fais des articles sponsorisés
  • Je fais de l’affiliation : je fais la promotion d’un produit ou d’un service de quelqu’un d’autre sur mon blog. Je fais un lien vers le produit en utilisant un lien affilié (une adresse URL contenant un code spécialement associée à moi). Lorsqu’une personne clique sur ce lien et effectue un achat, j’obtiens une commission sur cette vente.
  • Je suis payée pour publier telle ou telle photo présentant un produit sur Instagram 
  • Je n’ai pas de ebook, je ne vend pas de produits.

ET DONC COMBIEN ÇA RAPPORTE ?

Contrairement à ce que beaucoup peuvent croire, rares sont aujourd’hui les blogs qui peuvent vraiment en vivre. Beaucoup cumulent une activité parallèle en CDD, CDI ou en free. Alors certes, les avantages en nature sont énormes (invitation dans des restaurants, hôtels magnifiques – cadeaux en tout genre) mais les marques sont en général encore assez réticentes à payer les influenceurs – ne considérant pas cette activité – comme un métier finalement.

Selon l’étude REECH réalisée sur plus de 800 influenceurs « Les Influenceurs et les Marques en 2017« , 90% des influenceurs gagnent moins de 5000 euros par an avec leurs réseaux sociaux.

Je suis donc dans cette catégorie puisque je gagne – pour le moment – environ 300 euros par mois.

Combien j’ai gagné depuis le début de l’année scolaire :

Septembre : 700 €
Octobre : rien
Novembre : 150 €
Décembre : 100 €
Janvier : 200 €
Février : 200 €
Mars : 200 €

Et oui, je suis loin de faire fortune avec mon bébé blog,  d’autant qu’à ces chiffres, il faut systématiquement enlever 25 % de cotisations sociales…

CE QUE JE SOUHAITE FAIRE ? 

Continuer à créer, développer ce blog et à essayer d’en être fière, le plus possible. Beaucoup de nouveaux endroits, de nouvelles adresses, de nouvelles surprises – pour vous. Developper la vidéo. Essayer de gagner + évidemment, en faisant comprendre aux marques qu’au delà des cadeaux – qui sont géniaux – je / nous passons du temps sur chaque article, que j’y mets toute mon énergie pour que le résultat soit le plus qualitatif possible. Voilà 😉

Et vous, combien gagnez vous avec votre blog ?

MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

Publié par

#SocialMedia #Rêves #Voyages #Entrepreneurship. Pour me contacter rdv sur Twitter @Laufromparis ou par mail à laupouliquen@gmail.com !

12 thoughts on “Combien tu gagnes avec ton blog ?

  1. On a quelques milliers de kilometres de difference mais je me reconnais pas mal dans ton parcours et ta vision du blog. Commencer parce qu’on aime ecrire puis partir a l’etranger et avoir le declic de se mettre a fond dans son bebe. J’ai aussi commence a faire de l’affiliation une fois expatriee (parce que ca s’y pretait par rapport aux marques qui m’ont contacte), je me souviens de mes premiers dollars j’etais super heureuse ! C’est dur de donner un budget mensuel parce que ca varie, un peu comme tes premiers mois. Autant je peux gagner a peine 50$, le mois d’apres j’aurai 400$, ca depend de la periode, des articles postes, des gens.. Je ne prevois pas du tout d’en vivre mais c’est toujours bon a prendre, et via l’affiliation c’est un moyen aux lecteurs de te remercier de ce que tu fais sans que ca ne leur coute plus cher !

  2. Un grand merci pour ta franchise !
    Et j’ai souri quand tu as parlé de Hong-Kong et de la mode chinoise car je vis actuellement à Shanghai 🙂 Bon, pas grâce à mon blog hihi mais j’ai beaucoup aime les ressentis et explications donnés.
    Je suis en train de développer mon blog, mon activité et je t’avoue que j’ai fait le tour de tous les plugins que je voulais et pouvais installer donc j’attends de me décider pour passer à WordPress.org…

    Bises et bonne continuation !
    Viens faire un tour sur mon blog si ça te dit :
    Roselineslifestyle.wordpress.com
    J’y parle de ma vie à Shanghai et de plein d’autres choses 🙂

  3. Merci! C’est intéressant de lire ton point de vue. Et bravo pour ta transparence. La monétisation du blog est tellement tabou.

    De mon côté, j’ai des liens d’affiliation. Je donne la totalité de l’argent que je fais avec mon blog à des organismes en alphabétisation.

  4. Merci pour ta sincérité dans ton article, ça fait du bien à lire !
    Pour répondre à ta question, je ne gagne rien avec mon blog à l’heure actuelle. Quelques petits produits envoyés mais on en reste là. Je crois que c’est de plus en plus difficile aujourd’hui de se démarquer avec un blog. Mais je le fais pour le plaisir alors la récompense je la cherche plus dans les commentaires de mes lecteurs.
    Belle continuation

    Déborah

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s