Merci 2016

Si l’année 2016 avait été une personne, qu’aimerais-tu lui dire ? 

A l’aube des petits aux plus grands bouleversements, je tenais, comme chaque année et plus ou moins publiquement, vous me connaissez, à dresser mon bilan des 365 jours écoulés. Et cette année ce sera en merci que je l’achèverai. 

Merci  2016 pour ton lot de surprises , de joie, de rencontres, de doutes, d’incertitudes, de ratés qui font grandir. Un grand merci à toi janvier, à ce voyage à New York, et cette seconde rencontre avec celle que je considère comme amie indispensable à ma vie aujourd’hui, Caroline. Oh février… j’ai fait le choix de ne plus le voir, finalement. Ou est-ce lui, j’ai eu un peu mal. L’amour a une nouvelle fois laissé des traces. J’ai publié mes premier mots  – format papier – lu jour après jour vos mentions et remerciements – qui m’ont touchée. J’ai rencontré après des semaines d’emails interminables cette lectrice, Jennifer, devenue amie, eu avec elle mes plus beaux souvenirs de conversation : amour, amitié, psychologie, spiritualité… Et une prédiction – tu avais raison. Mars et Amsterdam. Avril et Annecy, les crèmes glacées, la rencontre avec ton petit garçon, toi, mon amie de Floride. Merci mai, les couleurs reviennent, l’exercice adoré de l’interview aussi. Nous rencontrons Jazzy Bazz, Jeremy Kapone, je télécharge snapchat, je manque de tomber d’un toit de Paris pour les besoins d’un shooting. En juin, nous réservons ce qui sera ma plus belle expérience de voyage : 10 jours en mer à sauter, nager, dormir, faire la fête, se découvrir, s’émerveiller, sans interruption. Juillet, les ruelles de Marseille, les calanques, la rencontre de Laura, de Morgane,  l’angine qui dure 3 semaines (ouais, c’était terrible), la recherche (enfin) d’un nouvel appartement et les dates que l’on enchaîne, à l’américaine.  Merci Août pour m’avoir donné la force de démissionner de Publicis, de quitter une véritable famille professionnelle, tellement parfaite que j’y ai fait entrer le petit frère. Un choix que j’ai un peu regretté, mais qui, je sais, est arrivé pour une raison : la vie. Septembre : mes 28 ans et de nouvelles ambitions pour cette année, celles de rencontrer peut-être celui qui, de prendre le temps pour le laisser entrer dans ma vie, au moins. Celle de créer de nouvelles choses, encore et toujours. Octobre ? Octobre. Novembre, Décembre, c’est les projets à 2 qui se dessinent. Comme par magie…

Vous avez remarqué qu’on ne dit jamais un peu merci, seulement ? On dit merci en entier. Merci pour ça, merci pour toi, merci pour eux, merci d’être là, merci pour tout, merci pour rien. Merci tout court. Merci en entier. Le merci n’est jamais entamé, pas terminé, esquissé, coupé. Et c’est quelque chose de terriblement beau, je trouve.

C’est important, de dire merci, je crois, vous ne trouvez pas ?

Alors merci merci 2016 d’avoir fait (un peu plus) grandir mes rêves ♡

 MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

Publié par

#SocialMedia #Rêves #Voyages #Entrepreneurship. Pour me contacter rdv sur Twitter @Laufromparis ou par mail à laupouliquen@gmail.com !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s