Backstage du Lido

C’était le jeudi ou le vendredi soir. On est sorties bras dessus, bras dessous avec Emma, jalouses de la longue file peuplée d’étrangers qui allaient, comme nous, assister au spectacle, je m’en souviens comme ça. Dehors, les décorations de Noël illuminaient Paris, faisant écho à celle qui venaient de nous éblouir, quelques minutes plus tôt. Les jets d’eau étincelants gracieusement volés au The House of Dancing Water de Macau, les robes aux mille paillettes bleu nuit, la patinoire illuminant la scène, et, accompagnant le show – en rythme toujours – les sublimes musiques, faisant s’hérisser nos poils à chaque nouvelle note, à chaque nouveau tableau. C’est dans cette lumière éternelle que je préfère Paris. Paris historique dans un écrin luxeux qui ne s’oublie pas, qui s’offre à Noël, pour un anniversaire, ou juste pour soi. 1 heure 30 d’abandon , la féérie en fil conducteur, gris et noir dans la salle, rose au coeur et 1000 nuances devant nos yeux.

Le lido, c’est ça… et pourtant ce n’était pas l’image que j’en avais, avant. Le surfait, le bruit appuyé, les danseuses burlesques, effeuillage ubuesque et sexy, les stéréotypes que l’on peut avoir un jour, sans connaitre vraiment, idée trop facile et préconçue, je l’admet. Maintenant, je sais. On sait. 

Je sais les coulisses et les 45 minutes précises pour se parer de leurs habits de scène, pour se faire les cils, chaque soir. La mise en beauté des artistes est précise. Je sais les répétitions, doucement, calmement, tandis que les tables se dressent, le futur bonheur s’imagine. Je sais les couloirs interminables et les deux étages, le poids des chapeaux extravagants qu’elles porteront avec grâce, les paniers emplis d’accessoires et de costumes majestueux ornés de plumes scintillant de mille feux, la hauteur de plafond, les 45 instruments composant l’orchestre magique. Je sais leurs regards et je sais le silence qui règne dans cette loge de préparation… quelques murmures seulement s’emmêlent, s’entrecroisent et se rencontrent, idées mélangées-télescopées, peut-être des derniers détails ou simplement un peu de leurs histoires en calque sur l’Histoire, Paris, toujours là. 

lido-paris

lido-paris-coulisses

coulisses-lido-paris

lido-paris-orchestre

orchestre-lido-paris

coulisses-lido

lido-paris-coulisses

le-no%cc%82tre-buche

lido-paris

leno%cc%82tre-buche

lido-paris-selfie

danseurs-lido-paris

Merci infiniment à Emma (totallybeautyaddict), Lilou (leblogdelilou), Thomas (leblogdemonsieur), Erika (alleedesroses), Vicky (laugh of artist), Pascal (luxsure), Emilie (rose poudré), tous les autres blogueurs invités et bien-sûr l’agence Nathalie Franchini Communication pour cette sublime soirée !

Paris, je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai. ♡

Réserver le Lido Paris

 MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

Publié par

#SocialMedia #Rêves #Voyages #Entrepreneurship. Pour me contacter rdv sur Twitter @Laufromparis ou par mail à laupouliquen@gmail.com !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s