2 jours d’été à Marseille

Pastis-51-Marseille-116

Ca y est, il n’y a plus aucun doute, l’été est là. Enfin. Et c’est à Marseille que j’ai pu en profiter pour la première fois de l’année. J’ai hâte, j’ai si hâte de m’envoler pour le soleil de la Sardaigne mais en attendant, laissez-moi vous parler des paysages ressourçant, du bleu azur et des sourires dans cette ville du soleil.

Samedi dernier, pour notre média From Paris, j’ai eu la chance d’être invitée à découvrir la région au côté d’un super groupe de blogueurs et des équipes du groupe Pernot Ricard. Je ne voudrais pas vous raconter toute l’histoire car vous pouvez la retrouver juste ici mais mettre l’accent sur quelques coups de coeur, sur quelques rencontres qui ont rendu ce séjour incroyablement bon et inoubliable. Pour commencer, voici les choses incontournables à voir et à faire à Marseille le temps d’un weekend. Vous me suivez ? 

Se promener dans le coeur historique de la Ville : Le Panier

Oh Le Panier… Impossible de vous rendre à Marseille sans se promener dans son plus vieux quartier ! Coiffé par la Vieille Charité, ce quartier n’est fait que de ruelles coupées d’escaliers, bordées de maisons hautes aux façades colorées, laissant une large place aux curiosités artistiques et au street-art. A chaque pas, un nouveau point de vue. A chaque rue, une nouvelle galerie d’art, un nouveau restaurant, ou une nouvelle boutique au charme méditerranéen. Un conseil ? Perdez-vous dans les rues mais ne passez pas à côté de :

  • La Maison Diamantée – plus ancienne de la ville avec l’Hôtel de Cabre. Elle date de la fin du XVIe ou du début du XVIIe siècle et est particulièrement remarquable par son style architectural « en pointes de diamant » imaginé dans l’Italie des Médicis.
  • Le Pavillon Daviel – le Palais de Justice de Marseille.
  • L’Hôtel de Cabre – hôtel particulier construit en 1535 dans un curieux mélange de styles gothique et Renaissance pour Louis Cabre, négociant et consul.
  • L’Hôtel Dieu
  • L’Eglise des Accoules
  • Le Préau des Accoules
  • Le « Bar des 13 coins » qui a inspiré le fameux bar du Mistral, lieu incontournable de “Plus belle la vie“
  • La Vieille Charité conçue par Pierre Puget. Pendant plus d’un siècle, la Charité reçoit les gueux de la ville. Mais après la révolution, et jusqu’à la fin du XIXe siècle, elle est transformée en hospice réservé aux enfants et aux vieillards. Puis en 1905, l’armée utilise le bâtiment qui sert aussi de logement social. Au début des années 1940, Le Corbusier remarque l’édifice et dénonce son état d’abandon. C’est en 1961 que la Ville de Marseille entreprend sa restauration. La remise en état s’achève en 1986, après 25 ans de travaux.

Embarquer sur un voilier jusqu’à l’archipel du Frioul

Et si le véritable paradis se trouvait au beau milieu de ce lagon bleu ? Faites comme nous, partez en bateau depuis le Vieux-Port pour visiter les iles Frioul, le Château d’If et les rêves qui les habitent. On dit toujours que le bonheur n’existe pas, qu’il n’existe que des instants de bonheur. Cette soirée en faisait partie : la mer à perte de vue, un coucher de soleil, une brise légère, une nappe blanche déployée pour accueillir des mets sublimes dont le meilleur risotto de ma vie.

La journée ? Plongez du bateau et admirez les fonds… Oh Marseille, je t’aime ! Toutes les infos sur ce site.

Louer un cabanon dans les Calanques 

J’ai trouvé la recette du dimanche parfait : les jours à ciel bleu, le cabanon marseillais, le chant des cigales, le retour des fruits d’été, l’odeur de vacances et les belles histoires. Vous savez, celles que l’on raconte aussi bien au coin du feu qu’un jour de chaleur. Celles qui donnent la chair de poule et qui réconfortent. La belle histoire de ce dimanche là, c’est le patron-pêcheur marseillais Jean-Claude Bianco qui nous l’a racontée. J’avais presque oublié à quel point il est bon d’être touchée…

Le 7 septembre 1998, Jean-Claude remonte dans ses filets ce qu’il croit être la gourmette de Saint-Exupéry. Par manque de preuve, il a cependant fallu de nombreuses années avant de certifier qu’il s’agissait bien de la gourmette de l’auteur du Petit Prince. Années très difficiles pour l’homme traité de menteur, d’imposteur…

Pour nous, il est revenu sur cette douleur, puis sur la joie du dénouement, sur la vie finalement. La vie et le destin qui s’emballent, et le sol qui se dérobe parfois sous nos pieds, et la roue qui finit toujours par tourner. Grâce à l’histoire bouleversante de ce monsieur, je me suis rendue compte que, depuis mon retour de Hong Kong, je ne rencontrais pas assez, je ne voyageais pas assez dans les méandres des autres vies, même à Paris. C’est dit.

À l’ombre de notre cabanon de Sormiou, j’ai mangé ma première bouillabaisse. Puis, nous sommes descendues à travers les chemins de terre jusqu’à la mer. C’était bon. L’instant parfait. Si vous voulez louer un cabanon pour vos vacances, rendez-vous ici.

Où dormir ?

Marseille dispose d’une grande variété d’hébergements pour des séjours ou des week-ends en famille et je suis certaine que vous trouverez votre bonheur pour un weekend dans la ville du soleil ! En ce qui nous concerne, nous avons eu l’immense privilège d’être accueillis au sein de l’hôtel C2, hôtel 5 *****. Situé sur le cours Pierre Puget, cet hôtel occupe une demeure de caractère du XIXe siècle dotée d’un piano à queue. Il en a conservé le marbre, le parquet, les colonnes, les bas-reliefs, les fresques et les rampes en bronze d’origine, qu’il a alliés à une décoration contemporaine minimaliste. Pour une nuit dans cet hôtel, comptez entre 199 et 529 € la nuit, je vous le conseillerais donc pour une nuit de lune de miel et une occasion particulière 😉

Dans le genre beaucoup plus abordable et très sympa, je vous conseillerais les hôtels suivants :

**

Ces 2 jours de rêves se sont achevés sans que l’on ne les ai vus passer. Je suis véritablement tombée sous le charme de cette ville du soleil grâce au Pastis 51, marque pour laquelle nous avons été invités. Mille mercis à l’agence 1969, à l’équipe de Pastis, à l’hôtel C2 et aux blogueurs marseillais SoGirlyBlog, Oh Marcel, 20h14.fr pour leur accueil et aux copains parisiens Pinketcetera, Milk with Mint, Une Geekette en cuisine, Le blog de Monsieur, Bw-Yw, Le blog de Lilou, Ur So French, Crushh et Tanya Canacoo !

Pastis-51-Marseille-4

Pastis-51-Marseille-22

Pastis-51-Marseille-30

Pastis-51-Marseille-42

Pastis-51-Marseille-51

Pastis 51-Marseille-53

Pastis 51-Marseille-43

Pastis 51-Marseille-71

Pastis 51-Marseille-83

Pastis 51-Marseille-91

Pastis 51-Marseille-90

Pastis 51-Marseille-151

Pastis 51-Marseille-126

Pastis 51-Marseille-127

Pastis 51-Marseille-135

Pastis 51-Marseille-144

Pastis 51-Marseille-145

Pastis 51-Marseille-147

Pastis 51-Marseille-148

Pastis 51-Marseille-149

Pastis 51-Marseille-142

Pastis 51-Marseille-92

Pastis 51-Marseille-136

Pastis 51-Marseille-111

Pastis 51-Marseille-103

Pastis 51-Marseille-96

Pastis 51-Marseille-104

Pastis 51-Marseille-113

En vidéo ?

N’hésitez pas à partager vos bons plans à Marseille et… bonnes vacances bande de voyageurs ♡

 MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

Publié par

#SocialMedia #Rêves #Voyages #Entrepreneurship. Pour me contacter rdv sur Twitter @Laufromparis ou par mail à laupouliquen@gmail.com !

8 thoughts on “2 jours d’été à Marseille

  1. Un article à lire avec l’accent qui chante et le chant des cigales en fond sonore. Marseille est ma ville préférée en France (mais j suis loin de les avoir toutes rencontrées). J ai aussi écrit un article qui la met à l’honneur sur mon blog. Passe y faire un tour pour y trouver mes adresses et mes incontournables (rubrique destinations-côte d’Azur). Bise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s