Pourquoi (et comment) je suis devenue accro à snapchat

snapcode

On achève la semaine en parlant de l’un de mes réseaux sociaux préférés… Et pourtant je vous jure qu’à la base ce n’était pas gagné, oui c’est bien de toi dont je parle : Snapchat.

Oh toi réseau social que j’ai mis tant de mois, voire d’années à intégrer dans ma vie. Oh toi que mes amis utilisaient déjà pour s’envoyer des vidéos dont je ne comprenais ni le sens, ni l’intérêt. Oh toi que j’ai finalement téléchargé pour « essayer » et que j’ai délaissé pendant plus de 6 mois tant je trouvais ton ergonomie désastreuse. C’est vrai, quoi. On en parle de cette vidéo de profil qui surgit lorsque l’on s’y attend le moins ? Et de cette incapacité au démarrage à revenir au menu principal ? Après Facebook, Instagram, Twitter, non ce Snapchat n’était pas pour moi (Etais-je déjà trop vieille ?) Je ne sais pas.

Et puis, les événements avec le blog se bousculant, naquit l’envie. Cette envie de vous partager bien plus qu’une photo très lisse (et que j’aurai au préalable retouchée à l’aide 4 applications soigneusement choisies), celle de vous intégrer dans un univers sans hashtags, sans retouche de couleurs, sans travail, sans ajustement de lumière, de contraste. Bien-sûr, Instagram reste à ce jour le réseau le plus inspirant et riche que je connaisse mais la spontanéité retrouvée avec Snapchat est inestimable.

À vous ignorants et moqueurs du fantôme jaune à l’avenir prometteur (mais oui, j’entends vos moqueries mes chers amis d’amour), j’aimerais vous dire quelque chose… JE SUIS AMOUREUSE DE SNAPCHAT ET JE NE LÂCHERAI PAS !

Alors… Pourquoi je t’aime Snapchat ?

Parce que tu réinjectes une dose émotionnelle dans cette ère aseptisée du digital. Oui, avant toi et depuis les années 2000, le téléphone était oublié au profit des messages aux caractères limités. Après cette paralysie générale du sentiment, te voilà surgissant de nulle part recréant ce que l’on avait perdu. Te voilà spontané, naturel, nous laissant en totale liberté, t’utilisant à notre guise, nous donnant de nouveau le goût du « parlé ». Le ton que l’on utilise lorsque l’on s’adresse à quelqu’un, la douceur ou pas que l’on se prend à employer, la petite lumière dans notre regard. Tout ce que l’on ne pouvait plus laisser transparaitre sur les réseaux renaît grâce à toi Snapchat, et je t’aime pour ça.

Et puis… l’autocorrection souvent automatique des smartphones&co, les messages sans indication de lecture peuvent aujourd’hui générer un effort que l’on a plus envie de faire. N’est-il pas beaucoup plus simple d’user et d’abuser d’un réseau social comme Snapchat ? Pour ma part, j’ai même délaissé le mode écriture de mon whats app pour les mémos vocaux que j’enregistre et écoute avec délice. D’ailleurs, les Argentins ont même remplacé les messages textes pour n’utiliser que des mémos vocaux… (On les comprend.)

Bon, en 2011, les emojis sont arrivés dans le cadre d’une mise à jour IOS pour palier à tout ça… Mais sont-ils suffisants ?

Non, j’en suis parfaitement convaincue, Snapchat ouvre le bal de notre futur : un nouveau système d’échange basé sur le réel. Alors oui, à sa création, ce réseau social n’était réservé qu’aux cours de collèges et lycées mais aujourd’hui, pas un seul jour ne passe sans que je ne découvre un nouvel utilisateur au profil unique : un grand voyageur, un chef d’entreprise… Sur Snapchat, nous sommes nous-mêmes ! Malades, fatigués, tristes, creuvés : la pression est relâchée. Parce que finalement, la mondanité de nos existences ordinaires est la chose la plus captivante que nous pouvons partager.

Je suis LÀ si vous voulez : @laupouliquen !

infographie-utilisation-snapchat

Et vous ? Vous utilisez Snapchat ? Vous l’aimez ? 

MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

3 thoughts on “Pourquoi (et comment) je suis devenue accro à snapchat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s