S’envoyer en l’air grâce au mini trampoline

13010055_10209394494838494_1914096704_o-2-1080x608

Il ne faut jamais dire “jamais”. Jamais je ne ferai de sport car je n’aime pas. En effet, parfois, il ne suffit que d’un trampoline pour nous faire changer d’avis. Oui, oui un trampoline…

Avant d’en parler, rembobinons la cassette 20 ans en arrière pour vous raconter notre histoire, au sport et moi. Une histoire de haine d’abord, car le ballon rond refuse de me faire sienne. Il me rejette et m’échappe. Je deviens le cauchemar de mes professeurs de volley, handball… Mes camarades ? IIs soupirent lorsqu’ils doivent, par défaut, me prendre dans leur équipe. Dites-moi que vous connaissez cela…

Et puis… en seconde, la haine se transforme en amour : je découvre l’athlétisme, plus précisément la course à pied. Je suis dans les meilleures car mon mental me pousse à ne pas m’arrêter, à chasser mes points de côté, c’est une petite revanche, j’aime ça. Les années passent, le sport ne se fait pas de place dans ma vie… Je foule les scènes de théâtre pour me défouler, c’est beaucoup plus bénéfique pour moi, et puis ça me fait vivre.

J’arrive à Hong Kong : les treks deviennent vitaux et l’effort fait un bien fou. Mes envies sont contradictoires mais je me connais : consacrer un budget dans une salle de sport, c’est comme le jeter directement à la poubelle… Je manque de régularité et de passion, je suis beaucoup trop changeante sur cette question.

Et puis la semaine dernière, je rencontre les filles de Try&Do lors d’un cours de Rebounding, ce sport tout droit venu des Etats-Unis. J’ai le coup de foudre immédiat.« Ici, pas question d’acrobaties », prévient notre adorable professeur :  « le rebounding n’a rien à voir avec le trampoline classique mais est un sport à part entière. »

13062688_10209408142739683_695452006_o-1-1024x683

Ce que j’aime dans ce sport ?

Apprendre à contrôler mes gestes et  à ajuster ma posture… Ce sport est un défi et une lutte permanente pour garder l’équilibre tout en étant coordonnée. Durant une heure, nous avons effectué 4 chorégraphies différentes sur des musiques entraînantes. Si les mouvements ne sont pas compliqués, le cœur travaille beaucoup et on transpire vite (700 calories brûlées en moyenne pour une séance de 45 min, autant qu’un jogging). L’ambiance est réellement plaisante… Je suis ressortie lessivée mais si légère !

Vous voulez tester ?

Rendez-vous sur www.urbanrebounding.fr ou Try&Do pour les parisien(nes). Pour ceux habitant en province, je ne sais malheureusement pas mais votre mairie devrait 😉

13010049_10209394494438484_1116290153_o-2-683x1024

MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s