Le lissage brésilien, 6 mois après

Mes cheveux AVANT le Lissage brésilien

A post shared by Laura (@laufromparis) on

Qui n’a jamais rêvé d’avoir les cheveux nourris, lisses et brillants ?

Allez, avouez les filles, vos frisottis, vos épis, vos mèches rebelles qui vous font perdre un temps fou le matin devant votre miroir, vous les haïssez. Vos batailles à coups de plaque, vous les redoutez. En tout cas, pour ma part, c’était le cas depuis des années : quelques gouttes de pluie et une coiffure qui ne tient plus, une sortie en mer et une tignasse impossible à démêler. Et puis les balayages que j’enchaînais qui rendaient mes cheveux secs et cassants… sans parler de l’exceptionnel taux d’humidité à Hong Kong. Il m’est arrivé à plusieurs reprises d’avoir franchement honte de ces cheveux que je ne reconnaissais plus… J’ai du envisager une solution : Un jour, j’aurai la chevelure dont je rêve, même avec mon blond de bébé, même par jour de pluie, même sur un bateau en dansant. C’est obligatoire.

Cette solution, c’est ma mère qui a commencé à m’en parler. – « Un soin hydratant ? Un soin hydratant à la kératine ultra-naturel permettant de gainer le cheveu ? Un soin hydratant qui rend les cheveux brillants et non-fragilisés en prime ? » – « Oui oui, Madame ! » « Mais, je ne veux pas que mes cheveux soient raides comme des baguettes non plus… Je veux garder ma nature. » Vous l’avez peut-être compris, j’avais en tête le lissage japonais. Ce lissage qui a pour but de lisser vos cheveux définitivement pendant 8 mois selon la repousse de vos cheveux. Le lissage brésilien est avant tout un soin qui n’a rien à voir. C’est donc avec les recommandations de ma mère et en mémoire la chevelure parfaite de mon amie Imane que j’ai pris la direction de mon salon Franck Provost. C’est décidé, je change de tête !

Arrivée à 15h au salon Franck Provost à Sceaux, je suis sereine, prête à laisser ma tête entre les mains de Séverine, spécialiste du « lissage brésilien ». On commence par un bon shampoing clarifiant, 2 fois de suite pour préparer mes cheveux à recevoir la kératine et à absorber le maximum d’actifs possible.

La première application du shampoing permet de nettoyer parfaitement ma fibre capillaire et de la débarrasser de tout résidu de produit coiffant, silicone (qui forme une barrière sur les écailles qui pourrait empêcher la pénétration des actifs), sébum, poussière, pollution.

Une fois mon cheveu propre, la seconde application du shampoing permet d’ouvrir les écailles de la cuticule de mes cheveux : c’est le ph basique du shampoing qui provoque un soulèvement des écailles.

Plus d’une heure après, les cheveux rincés, me voilà fin prête à recevoir ma kératine. Séverine m’applique mèche à mèche le traitement… Moi, l’impatiente, je ne vois plus la fin de ce passage qui me semble interminable. Heureusement, Séverine est d’une pêche incroyable, on rigole en se racontant nos vies… Merci Séverine !

Une fois le traitement appliqué sur toute la chevelure, mouillée, je dois attendre 30 minutes le temps que le produit agisse et pénètre ma fibre capillaire… J’en profite pour pianoter sur Instagram… une petite appréhension me traverse l’esprit… Et si le lissage ne durait pas ? Et si le lissage détruisait mes cheveux ? Je fais pars de mes craintes à Séverine qui les calme aussitôt en m’expliquant que cela est impossible. La kératine qu’elle utilise est en effet un produit composé de vraie Kératine concentrée sans mélange d’où sa dénomination : « vraie kératine » contrairement à la plupart des kératines de synthèses présentes sur le marché… Je lui fais confiance, et je peux. Une fois complètement secs, mes cheveux sont lissés, mèche à mèche avec un lisseur de qualité professionnelle. Cette étape est la plus importante car c’est la très haute température du lisseur (de 190 à 230 degrés) qui va permettre à la kératine de rentrer dans la fibre. Clairement, cette étape est celle que je redoute le plus. La sensation n’est pas très agréable avec l’impression que l’on « agresse » mes cheveux.

À ce stade, l’application est terminée. Certains coiffeurs vous recommanderont de ne pas vous laver les cheveux durant durant 48 à 72 heures. D’autres vous les laveront immédiatement après, le cas de Séverine.

Quels résultats sur mes cheveux ?

Mon premier lissage, réalisé début janvier a tenu parfaitement jusqu’au mois d’avril, sans ternir mon balayage blond comme je le craignais. J’ai fait mon second lissage lorsque je suis rentrée d’Hong Kong mi-avril. Mes cheveux ne contiennent plus de nœuds, je me les coiffe facilement lorsqu’ils sont mouillés, ils ne frisent plus lorsque le temps est humide, je n’ai pas besoin d’utiliser les plaques tous les jours et je gagne un temps fou le matin !

Mes cheveux APRÈS le Lissage brésilien

A post shared by Laura (@laufromparis) on

Pour vous, cheveux colorés / méchés / décolorés…

D’expérience, je vous recommande de faire votre couleur (vos mèches ou votre balayage) minimum 10 jours avant votre lissage, pour que les pigments aient le temps de s’installer. Si vous ne respectez pas ce délai, cette dernière risquerait de virer et de devenir plus foncée. Il faudrait vous re-patiner les cheveux ensuite… Ce serait bête 😉

Et le prix dans tout ça ? 

Il faut le savoir, vous trouverez des lissages brésiliens à tous les prix. Mais le véritable prix d’un lissage brésilien n’est pas en dessous de 150 euros. Ce dernier varie en fonction de l’épaisseur et de la longueur du cheveu. Le soin à la kératine est un produit qui coûte cher, il est donc normal que cette prestation ne soit pas donnée. Ne vous arrêtez pas à certains salons de coiffure qui proposent des prix bien inférieurs, c’est que les produits utilisés sont de mauvaise qualité.

Où faire un lissage brésilien à Paris ? 

Moi, je le fais dans mon salon Franck Provost à Sceaux (92). Demandez Séverine !

Il existe d’autres très bonnes adresses à Paris dont celle recommandée par Capucine du blog Babillages : le salon de coiffure 58.

N’hésitez pas si vous en avez d’autres 🙂

Où trouver les bons produits ? 

Les miens sont de la marque Babyliss, n’hésitez pas à aller jeter un oeil sur cet article !

 MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

7 commentaires sur « Le lissage brésilien, 6 mois après »

  1. J’adore ton compte Instagram, tu as de superbes photos ! Quant au lissage brésilien, j’en ai fait un récemment qui est sans formol et naturel et j’en suis ravie ! C’est de la marque Absoluliss si jamais ça t’intéresse (le petit + : ils font des kits à faire soi-même à 69 euros 🙂 )

  2. Les filles, connaissez vous le lissage français ?
    J’en ai fais un au salon le 20 boissière. un super lissage sans formol, donc à base de produit naturel, qui vient nourrir le cheveu en profondeur. Résultat : plus de frisottis, souples et brillants ! Et une longue tenue de 5 mois!

    XX
    Alicia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s