Digital detox

Ce n’est pas un thème dont j’ai l’habitude de vous parler sur le blog mais résolument un thème qui me tient à coeur, surtout en ce moment… 

Vous avez sûrement déjà entendu parler de digital detox… Mais pour ceux qui sont encore novices avec ce concept, pratiquer une digital detox consister à se déconnecter de ses écrans durant une durée déterminée (smartphone, tablette, ordinateur) pour mieux se reconnecter à soi-même.

Mais pourquoi cet article sur le sujet ?

digital-detox

Parce que justement, je suis dans une période où ma vie virtuelle n’a jamais été plus forte. Je n’ai jamais autant écrit sur le blog et je n’ai jamais senti autant d’intérêt de la part de ceux qui me lisent. Je n’ai jamais autant posté sur Instagram et je n’ai jamais ressenti autant de satisfaction à cela. Je n’ai jamais été aussi proche de mes abonnés et je n’ai jamais été aussi heureuse de vous connaître, de partager avec vous, de vous lire, de vous conseiller sur Hong Kong, de vivre mon retour à Paris avec vous.

Être aussi présente sur Internet m’a aidé car je me suis senti comprise, parce que j’ai connu des internautes qui étaient dans la même situation que moi, parce que je suis passée du virtuel au réel en rencontrant des blogueuses formidables (Coralie…) et j’ai tellement aimé cela… J’aime Internet, j’aime vous parler. J’aime vous rencontrer. J’aime me réveiller en pensant à la façon dont je pourrai peut-être vous apporter un peu de rêve dans votre journée.

Mais pourtant. Parce qu’il y a un mais. Pourtant, j’ai traversé des importantes crises d’insomnie ces derniers temps. A me réveiller chaque heure guettant mon téléphone… pourquoi ? Parce qu’entre Hong Kong et Paris, il y a 6 heures d’écart et qu’il m’arrivait de poursuivre des conversations en pleine nuit, de recevoir des messages, parfois même des appels à 4h du matin heure française. Parce que je ne sais même pas vraiment pourquoi mais, le téléphone à la main à des heures inappropriées, je me sentais mieux sans être bien. La semaine d’après, j’ai commencé à dormir le téléphone sur le bureau. J’ai mieux dormi. La prochaine étape sera le téléphone dans le salon. J’y compte bien…

Aujourd’hui, si je peux précisément vous parler de cette detox d’un nouveau genre, c’est que j’ai le vécu. À mon insu… Pour mon plus grand malheur. Qui s’est transformé en un sérieux bonheur.

Il y a presque trois mois, je suis partie pour un voyage de rêve aux Philippines dans les rizières de Banaue, classées au patrimoine de l’Unesco et considérées comme la 8ème merveille du monde. Un endroit époustouflant de beauté… mais sans wifi. La première heure suivant mon arrivée, je pensais trouver une solution. La première matinée, j’étais déçue de me retrouver dans cette partie du Monde si magnifique sans pouvoir partager mon bonheur avec mes amis et abonnés. Comme si regarder de si beaux paysages ne valait pas la peine si les photos ne pouvaient pas être publiées en direct…

… Et puis à la fin de la première journée, je me suis senti intensément bien… Je me suis réellement sentie coupée du monde. J’ai profité de mes compagnons de voyage à fond, des paysages, des repas, du silence, du chant des oiseaux. J’ai regardé autour de moi, j’ai fait le vide, j’ai arrêté mon cerveau. Je n’ai rien attendu, rien contrôlé. Plus rien n’avait d’importance. Au bout de 4 jours, à l’heure où nous avons enfin retrouvé du réseau, je vous jure que j’ai tardé à rallumer mon téléphone. Pour prolonger ce bonheur… 

Une fois mes écrans retrouvés, je me suis reprise au jeu du partage, évidemment.

Être connectée avec vous est une drogue, un besoin qui me satisfait. C’est comme si tout montrer donnait plus de saveurs aux choses. Et ça me fait peur… Cette peur me pousse à réfléchir sérieusement à faire une digital detox.

Non, je n’ai pas encore signé de papier avec moi-même mais je pense de plus en plus à apprendre à me déconnecter, par exemple un jour dans la semaine, puis 24h si je peux. Bien-sûr le weekend… Arrêter de m’endormir avec mon téléphone sur la table de nuit et me couper des écrans 1h avant le coucher.

Et puis je me suis dit… pourquoi ne pas tenter l’expérience tous ensemble… Se fixer un jour ou quelques heures juste pour réapprécier le bonheur d’être avec ses proches ou soi-même à 100%…

En faisant des recherches, je me suis aperçue que cette envie est très courant en ce moment, j’ai même découvert plusieurs hôtels qui proposent des cures ! Pour celles et ceux que ça intéresse :

– Le Château La Gravière propose des Séjour « Digital Detox » durant 3 jours & 2 nuits à partir de 304€ par personne

– La Fazenda Catuçaba au Brésil propose de se déconnecter au coeur de la forêt vierge durant 4 ou 10 jours

79_Fazenda-Catucaba_Bresil_00

Si j’écris sur la digital detox aujourd’hui, c’est aussi pour avoir votre avis sur le sujet. L’avez-vous déjà pratiquée ? En avez-vous déjà ressenti le besoin ? Vous y croyez ?

Merci, toi qui est allé jusqu’au bout de cet article 🙂

 MY INSTAGRAM / FACEBOOK TWITTER / PINTEREST

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s