QUAND SOUFFLE LE VENT DU NORD, de Daniel Glattauer

9782253157304

Elle s’appelle Emmi, il s’appelle Léo. Ou peut-être pas. Mais peu importe une dénomination ici. Seule compte la futilité incessante de cette relation, virtuelle. Qui donne un sentiment de bien-être. Non pas parce qu’elle est rassurante, habituelle et lointaine. Tout compte fait un peu peut-être. Enfin surtout parce qu’elle est absente de tout sentiment, de toute démonstration, de toute preuve, de tout compte à rendre, d’obligations conscientes, ou inconscientes.

Une relation née de l’oubli de dépendance qui créée, paradoxalement, un besoin indispensable au quotidien. Un lien dépourvu de questions, qui ne fait pas mal parce qu’il ne compte pas, pas vraiment. Juste des paroles que l’on provoque puis que l’on s’approprie, dans la solitude de l’absent, dans le métro, dans le parc, au travail. Qui accompagne. Une toile indolore que l’on tisse sur le réel de notre vie. Qui n’a aucune couleur mais tant de saveurs.

« Quand souffle le vent du nord » met en avant un lien dépourvu de questions. « Un nouveau message » qui apparait dans une boite mail. Une tache magnifique qui rythme un train de vie trop bien établi. Est-ce qu’embrasser avec les mots, c’est tromper ? Le mariage est-il forcément voué à l’échec ? Ou les questions que cette lecture pose, accompagnant (pour ma part) mes non-vacances sans échappatoire. Et puis c’est la notion d’anonymat qui nous explose en plein visage. Peut-on se cacher longtemps derrière un écran ? Est-ce que ce silence de l’apparence dont les amants font preuve peut perdurer sans, en définitive, perdre de son sens ?

Un livre sans fin… (faim) finalement

Publié par

#SocialMedia #Rêves #Voyages #Entrepreneurship. Pour me contacter rdv sur Twitter @Laufromparis ou par mail à laupouliquen@gmail.com !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s